Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé scrutin
Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)






Quand Gérard Collomb joue les "Candide"

Sur son blog, qui devient de plus en plus le lieu de sa communication politique, le Maire de Lyon règle ses comptes et dévoile les dessous de la désignation des listes aux européennes.  Mais Gérard Collomb n'est pas non plus "tombé de la dernière pluie" ; victime cette fois-ci des choix de la direction, "au nom des intérêts supérieurs du Parti ", il raille et peste contre les parachutages imposés par cette direction, alors que lui-même s'est souvent trouvé dans cette même position, ne serait-ce que pour la constitution de ses listes lors des dernières municipales.  On objectera que dans ce dernier cas, il avait pris soin de rédiger un projet et pouvait au moins justifier ses choix par la "sélection des meilleurs " . Aujourd'hui, comme il le conte sur son blog, les dirigeants du Parti Socialiste n'ont même pas été capables de se mettre d'accord sur un projet cohérant pour les Européennes, tout juste sur "une trouvaille sé

Changement de mode de scrutin : le gouvernement à l' assaut des régions socialistes ?

La campagne des élections régionales s' annonce chaude ! Comme nous l' écrivions au mois d' avril dernier... les présidents de Régions s' inquiétaient d' un changement du mode de scrutin avant les élections qui doivent avoir lieu en 2010. Ils n' avaient pas tord, puisqu' un proche du Président de la République, le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux, s'est montré dimanche favorable à cette réforme. Cette proposition arrive au moment où un autre proche de Nicolas Sarkozy, Roger Karoutchi, déjà auteur du Rapport d'information sur la décentralisation de la formation professionnelle et de l'apprentissage (Impressions), annonce la publication d' un "livre noir de la gestion des régions socialistes". Un scrutin à un tour "serait plus lisible, simple, compréhensible" "A titre personnel (...) je pense que le meilleur mode de scrutin pour l'avenir serait un mode de scrutin à un tour", a décl

Régionales 2010 : Les régions se mobilisent contre les projets de réforme du mode de scrutin

Dans un entretien avec l'hebdomadaire l'Express, le Premier Ministre François Fillon a évoqué une éventuelle modification du mode de scrutin régional pour les prochaines élections de 2010. La réaction ne s' est pas faite attendre et la plupart des présidents de Conseils régionaux, en grande majorité de gauche, ont "réagi vivement" a toute idée de remise en cause d' un système qui fonctionne bien même si, pour nombre d' entre eux, il serait préférable pour une plus grande compréhension des électeurs, que le scrutin par liste soit organisé au niveau de la région et non plus département par département. Le mode de scrutin actuel permet de dégager des majorités stables Pourquoi revenir sur un mode de scrutin qui a donné une plus grande lisibilité à l' institution régionale et surtout permis de dégager des majorités stables ?, demande Alain Rousset , Président du Conseil Régional d' Aquitaine et de l' ARF (association des Régions de Franc

Conseil Régional : Najat Belkacem ne démissione pas !

Comme nous l' indiquions récemment, la loi sur le cumul des mandats implique la démission dans les trente jours de l' élu placé "en situation d’incompatibilité". Place aux femmes... C'est le cas pour la région Rhône-Alpes de plusieurs conseillers qui ont dores et déjà "remis leur mandat au Préfet". Ainsi Olivier Dussopt, Jacques Genest, Christophe Guilloteau, André Baretto seront remplacés dès la prochaine session qui débute le 10 avril par leurs successeurs sur leurs listes respectives. A la différence du Conseil général, fortement "masculinisé", ces démissions devraient permettre à au moins trois femmes, Michèle Vallet, Bernadette Bertrix et Danièle Dravier, de faire leur entrée dans l' assemblée régionale. Christiane Demontès à la Préfecture le 9 mars 2008 pour fêter son élection Et comme dans la loi, il est expressément indiqué qu' en cas de contestation, le délai de 30 jours prend effet "à compter de la

Le député Georges Fenech invalidé ; vers une judiciarisation de la politique ?

L'élection du député UMP de l' Est lyonnais Georges Fenech a été annulée par le Conseil Constitutionnel. Selon les attendus du jugement, il lui est reproché d' avoir payé des dépenses de campagnes en espèce en dehors du contrôle de son mandataire financier. Non seulement son élection (du mois de juin 2007) est annulée mais il est aussi déclaré inéligible pour une durée d' un an. Vers l' institutionalisation du "troisième tour judiciaire". Cette décision de justice marque une certaine "crispation" dans les relations politiques ; de plus en plus souvent en effet, les élections sont suivies d' un "troisième tour judiciaire". Celà peut s' expliquer quand les résultats, comme à St Fons, Ecully ou Oullins par exemple, se jouent à quelques dizaines de voix près et qu' une faute (ou une erreur d' appréciation) peut modifier le résultat du scrutin. Que dire dans le cas de Perpignan où un directeur de bureau de vote a été p

Cumul des mandats : ce que dit la loi !

On le sait, Dominique Perben, à peine élu au conseil municipal, a démissioné de cette fonction parce qu' il était touché par la loi sur le cumul des mandats. Mais il n' est pas le seul dans cette situation et plusieurs élus récents, comme Najat Vallaud Belkacem ou Michel Havard, devront choisir entre leurs mandats. Si ils ne le font pas rapidement, c' est "le mandat acquis à la date la plus ancienne qui prend fin de plein droit"... Michel Havard est député, conseiller général et conseiller municipal Ce que dit la loi : « Nul ne peut cumuler plus de deux mandats électoraux énumérés ci-après : conseiller régional, conseiller à l’assemblée de Corse, conseiller général, conseiller de Paris, conseiller municipal . Quiconque à l’exception des personnes visées aux articles L.271, L.272-6 et L. 360 du présent code, se trouve dans ce cas, doit faire cesser l’incompatibilité en démissionnant d’un des mandats qu’il détenait antérieurement. Il dispose à cet effet

Lyon : Une manif. de droite dans la Rue de la République !

Le spectacle est étonnant. Le maire sortant milloniste du deuxième arrondissement de Lyon, Denis Broliquier, au beau milieu d' une manifestation de rue ! Il s' agit pour lui de mobiliser pour une bonne cause : lutter contre l' abstention et rappeler que le deuxième tour des élections municipales est pour le dimanche 16 mars. Une élection où il est arrivé en ballotage très favorable après le premier tour. Mais Gérard collomb estime qu' une dynamique a pu se créer et que tout est encore possible pour sa candidate (société civile) Nadine Gelas . Najat Belkacem sur le marché de Montchat A droite comme à gauche, on craint la démobilisation des électeurs ; c' est le cas de la socialiste Najat Vallaud Belkacem, arrivée en tête pour les cantonales dans le secteur de Montchat : le maire du troisième ayant été élu dès le premier tour, elle craint que ses électeurs oublient d' aller voter pour le second tour des cantonales... Alors, à droite comme à gauche, une seule co

Cantonales Lyon et Grand Lyon : la vague rose confirmée au deuxième tour

Le Conseil général du Rhône est dirigé de longue date par la droite. Il est présidé par Michel Mercier, centriste proche de François Bayrou, mais qui s´est éloigné du MoDem à l´occasion de ces dernières élections municipales. Après avoir analysé les résultats du premier tour, Gérard Collomb a commencé à rêver d´un basculement à gauche de l´assemblée départementale, mais il faudrait pour celà un accord avec Michel Mercier. Et celui-ci, plus orienté "centre droit", reste pour le moins réservé. En attendant, sur les cantons lyonnais, les candidats MoDem battus au premier tour ont appellé à voter pour le candidat socialiste. En échange de quoi Gérard Collomb apportait son soutien à Michèle Vullien (MoDem), candidate sur le canton d'Ecully. Pari perdu puisque Michèle Vullien a été battue. Mais en sortant sa calculette, le socialiste Bernard Rivalta rêvait tout haut ce dimanche 16 mars dans les salons de la préfecture : compte tenu des renouvellements et des passages de cer

Municipales deuxième tour : les listes officielles de candidatures

Fusions, maintiens, négociations ou abandons ? Voici la liste officielle des candidats pour le second tour des municipales qui auront lieu le dimanche 16 mars. Les électeurs appelés à voter pour ce second tour sont ceux de l´Arbresle, Brindas, Champagne au Mont d´Or, Chassieu, Collonges au Mont d´Or, Corbas, Craponne, Décines-Charpieu, Ecully, Genas, Lyon 2ème, Lyon 4ème , Lyon 6ème, Neuville, Rillieux, St Cyr au Mont d´Or, St Didier au Mont d´Or, Ste Foy les lyon, St Fons, St Genis Laval, St Pierre de Chandieu, St-Priest, Tassin, Ternay et Villeurbanne. Cette liste est fournie par la Préfecture et ne peut être lue qu´avec le logiciel Acrobat Reader -

Inscription sur les listes électorales : il est encore temps !

Les cantons renouvelables à Lyon Etes-vous bien inscrit dans votre commune ? Citoyens de nationalité française ou membres de l'Union européenne, nouveaux habitants, nouveaux électeurs, pensez à vous inscrire ou à vérifier votre inscription sur la liste électorale. Certaines communes, comme Saint-Priest, vous proposent même de vous inscrire sans vous déplacer en téléchargeant un formulaire. Les élections municipales de 2008 auront lieu les dimanches 9 et 16 mars 2008, tout comme les élections cantonales qui renouvelleront un grand nombre de conseillers généraux. Pour pouvoir participer à ces élections, vous devez être correctement enregistré sur la liste électorale de la commune. Pour s'inscrire, il suffit de se présenter au service Vie Civile de votre Mairie muni d'une pièce d'identité et d'un justificatif de domicile (facture EDF, GDF, eau… de moins de 3 mois, avis d'imposition ou de non imposition...). A Saint-Priest, le téléchargement par internet

Parité, ouverture à l´Europe et un zeste de proportionnelle

Les élections municipales auront lieu les 9 et 16 Mars 2008. A Lyon, les "citoyens" (français ou originaires de pays membres de l´Union européenne) sont appelés à élire pour six ans leurs représentants au conseil municipal d´arrondissement. L´ouverture à l´Europe Les candidats peuvent être français ou posséder la nationalité d'un Etat membre de l'Union européenne . Ils doivent de toute manière figurer sur la liste électorale de la commune ou "au rôle des contributions directes élus rééligibles" et être dégagés des obligations militaires . Dans le cas particulier de Lyon, 73 conseillers municipaux seront élus pour un total de neuf arrondissements. Les membres du conseil municipal éliront ensuite le maire et ses adjoints. Ce scrutin est secret et si aucun candidat n'obtient la majorité absolue après deux tours, l'élection se déroulera au troisième tour à la majorité relative. Le nombre d'adjoint ne doit pas dépasser 30% de l'effectif d
Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Abonnez vous !


Nous écrire
Mentions légales
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance
- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .


Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (Livraison à domicile) :



Vous êtes le

ème
visiteur