Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé Collomb
Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)






Quand Gérard Collomb joue les "Candide"

Sur son blog, qui devient de plus en plus le lieu de sa communication politique, le Maire de Lyon règle ses comptes et dévoile les dessous de la désignation des listes aux européennes.  Mais Gérard Collomb n'est pas non plus "tombé de la dernière pluie" ; victime cette fois-ci des choix de la direction, "au nom des intérêts supérieurs du Parti ", il raille et peste contre les parachutages imposés par cette direction, alors que lui-même s'est souvent trouvé dans cette même position, ne serait-ce que pour la constitution de ses listes lors des dernières municipales.  On objectera que dans ce dernier cas, il avait pris soin de rédiger un projet et pouvait au moins justifier ses choix par la "sélection des meilleurs " . Aujourd'hui, comme il le conte sur son blog, les dirigeants du Parti Socialiste n'ont même pas été capables de se mettre d'accord sur un projet cohérant pour les Européennes, tout juste sur "une trouvaille sé

Les voeux à la presse de Gérard Collomb

Le Sénateur-Maire de Lyon Gérard Collomb a convié les journalistes à un repas pour la traditionnelle cérémonie des voeux à la presse. Dans son discours, Gérard Collomb s'est montré satisfait du travail "professionnel" des journalistes lors des dernières élections municipales. "C'était un moment très dense de notre vie politique et chacun a pu noter comment les journalistes l'ont couvert de manière équilibrée et sans complaisance" , a t'il insisté. Selon le Maire de Lyon, "dans le contexte de la crise économique où les journaux vont certainement faire face à une baisse des financements par la publicité, il faut que les institutions se montrent garantes de la pluralité" . Les directeurs de publication présents buvaient du petit lait !

Budget 2009 du Grand Lyon : le discours de Gérard Collomb

Document : Le Grand Lyon a voté le 12 janvier son budget primitif pour l'année 2009. Elaboré dans le contexte de la crise économique, ce premier budget va marquer la mandature. Nous vous proposons ici l'intégralité du discours du président du Grand Lyon, Gérard Collomb, en ouverture de la discussion sur ce budget. " 1- Contexte d’élaboration du BP 2009 : affronter la crise L’année 2009 sera évidemment marquée par la crise, caractérisée par l’incertitude et la crainte. Un certain nombre de nos entreprises connaissent déjà ou vont connaître dans les prochains mois de grandes difficultés. Ce qui va inéluctablement avoir des conséquences sur la vie de beaucoup de nos concitoyens : perte de pouvoir d’achat ou plus grave, perte de leur emploi. Mais au-delà des conséquences immédiates que cette crise aura dans nos territoires, nous sentons bien qu’elle doit nous interroger en profondeur et à long terme sur la nature même de notre société et sur ses aspirations.

Grève des enseignants : pas de "service minimum" dans les villes

La plupart des maires des villes du Grand Lyon, à l'instar du Maire de Villeurbanne Jean paul Bret en octobre ( voir article de LYon-Politique ) se déclarent dans l'impossibilité, ou tout simplement refusent d'assurer le service minimum imposé par la loi du 20 aout 2008. A Lyon, l'adjoint de Gérard Collomb délégué à l'éducation et à la petite enfance Yves Fournel, a fait parvenir aux parents d'élèves une lettre dans laquelle il leur communique que "la loi précise que l'Inspecteur d'Académie doit informer le Maire 48 heures avant la grève, des écoles et des enseignants concernés pour chque école". "Nous avons voulu, dans le respect des principes républicains tester l'application de cette loi lors de la grève du 23 octobre", écrit Yves Fournel, "et nous avons constaté que, dans le délai de 48 heures qui nous est imposé, nous ne pouvions pas à la fois recruter et nommer des vacataires nécessaires, mettre en pl

Grand Lyon : Gérard Collomb inquiet pour son financement

Dans le cadre des 36e journées des Communautés Urbaines de France qui se sont déroulées à Brest jeudi 9 et vendredi 10 octobre, Gérard Collomb a tenu à exprimer son inquiétude concernant le projet de loi de finances qui constitue « un tour de vis sur le financement des collectivités locales » . Le gouvernement projette en effet une réforme de la Taxe Professionnelle qui est l'unique source de financement des communautés de communes. "Dans le contexte de crise actuel, cela tombe au plus mal", s'est alarmé Gérard Collomb , "car c’est justement durant cette période que les communautés urbaines, par leurs investissements, ont un rôle fort à jouer de soutien au dynamisme économique local. Aujourd’hui on risque d'ajouter une dépression à une dépression. Pour relancer la machine le plus simple serait de réorienter la loi de finances". Le Président du Grand Lyon rappelle qu' "alors qu’en Europe, Barcelone ou Manchester sont entrain de construir

Les socialistes lyonnais sur la voie de l' unité

Gérard Collomb n' est pas isolé. C' est en gros le message qui ressort de la conférence de presse qui a rassemblé la plupart des ténors du Parti Socialiste ce lundi 29 septembre. Même si le ralliement à Ségolène Royal a fait grincer quelques dents, les socialistes sont pour la plupart d' accord sur une ligne : "il faut que le Congrès de Reims donne au parti une direction et un programme ; l'élection du secrétaire général viendra après". Quant à l' ex candidate à la Présidentielle, Gérard Collomb préfère parler de rassemblement sur des idées. "Elle nous a rejoint, c' est bien... les autres auraient pu en faire autant"... Entouré de Jean Jack Queyranne mais aussi de l'adjointe au maire de Vaulx en Velin Hélène Geoffroy ou encore de Thierry Philip , Jean louis Touraine et du maire de Mions Paul Serres, il a rappelé sa position : "il faut ouvrir les fenêtres ... si le parti socialiste veut gagner des élections nationales, il devra

Lyon 2013 : les regrets des élus de droite

La politique n' a pas tardé à reprendre ses droits après l' échec de la candidature de Lyon au titre de capitale culturelle de l' Europe. Dans un communiqué, le groupe "ensemble pour Lyon" qui réunit 16 élus de l' opposition* sous la responsabilité du député Michel Havard se lamente : "Avec ce titre de capitale européenne de la culture, c’est toute une dynamique pour Lyon qui nous échappe : rayonnement culturel, rayonnement international, moteur touristique et économique, …" Les élus qui remercient les acteurs du monde culturel et économique qui se sont engagés avec passion dans cette compétition espèrent tout de même que certains projets "pourront malgré tout voir le jour et contribuer au dynamisme de notre cité". Gérard Collomb et la méthode Coué Le groupe indique "qu'il faudra analyser les raisons de ce revers, notamment sur la façon dont cette candidature a été construite et portée par le Maire de Lyon et son équipe.

La ligne claire : troisième partie du projet présenté par Gérard Collomb

Diversifier les différentes formes de l’entreprise Il n’existe pas qu’une seule forme d’entreprise. Les socialistes se doivent d’en populariser tous les types et en particulier de porter une attention plus grande au développement de l’économie sociale et solidaire dont certaines réalisations ont fait leur preuve (dans la banque et l’assurance) et dont le champ mériterait d’être élargi. Là aussi des liens sont possibles avec les homologues de ces structures en Europe et même aux Etats-Unis. Ces réalisations sont peu médiatisées. A nous de les populariser et de les développer dans un projet économique tenant compte du capital humain, loin des excès du tout financier. Il y a là matière à un projet de société différent. Enfin, la France a été capable, dans le passé, d’impulser de grands projets, il faut y revenir. Les sujets ne manquent pas qui peuvent tourner autour de l’environnement, de l’eau, de l’agriculture, des transports de demain. Des appels à propositions devraient être lanc

La ligne claire : dernière partie du projet présenté par Gérard Collomb

La prise en compte du fait urbain Pour réussir, ces politiques doivent être massives et nécessitent que l’Etat y consacre des moyens. Or depuis les lois DEFFERRE sur la décentralisation et la loi CHEVENEMENT sur l’intercommunalité, le fait urbain a été superbement ignoré. La loi RAFFARIN par exemple ne l’a abordé que sous l’angle de la prise de compétence de l’aide à la pierre. C’est pourtant nos villes qui concentrent aujourd’hui la majorité des habitants de notre pays. C’est dans nos villes que se concentrent la production de richesse mais aussi la précarité. Nous prenons en compte au niveau local et la mutation de notre tissu économique pour le rendre plus compétitif et lutter dans le même temps contre les inégalités. En fait, nous craignons que l’Etat français n’ait pas compris que la mondialisation n’abolit pas la géographie. Les entreprises s’affranchissent des Etats mais elles sont liées à des territoires. Aujourd’hui toute la planète est en voie de réorganisation auto

La ligne claire : suite du projet présenté par Gérard Collomb

Un monde Nouveau Car c’est bien un monde nouveau dans lequel nous vivons aujourd’hui, un monde qui n’a plus qu’un rapport lointain avec celui dans lequel nous avons vécu jusque dans les années 70-80. Il a connu en effet trois grands chocs qui l’ont totalement transformé : - Des révolutions scientifiques : nouvelles technologies de l’information et des communications, bio et nanotechnologies nous ont fait rentrer dans un nouveau format historique qui a bouleversé l’ensemble de nos repères à l’espace, au temps et même au vivant : avec une accélération induite par les NTIC dans tous les autres champs de la science, avec un rétrécissement de l’espace qui fait que nous vivons aujourd’hui dans un seul et même monde, avec un changement de la nature même du vivant permis par les manipulations génétiques. - Une globalisation dans laquelle de nouvelles forces sont apparues : avec des multinationales qui ont dépassé les états et déployé leur projet économique au niveau du monde entier
Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Abonnez vous !


Nous écrire
Mentions légales
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance
- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .


Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (Livraison à domicile) :



Vous êtes le

ème
visiteur