Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé Perben
Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)






Laurent Wauquiez, sauveur de la droite lyonnaise ?

La droite lyonnaise aurait-t-elle trouvé son mouton à cinq pattes ? D'après le mensuel Lyon People, expert en la matière, la rumeur court dans les salons parisiens d'une implication de plus en plus grande de l'actuel secrétaire d'Etat à l'emploi du gouvernement Fillon, Laurent Wauquiez, sur ses terres natales. Les arguments sont nombreux pour "pousser" le jeune maire du Puy en Velay à s'intéresser aux terres lyonnaises. Lyon People indique "qu'échaudé par la mésaventure Perben , l'UMP a bâti un profil de poste". Le futur candidat à la Mairie de Lyon doit être jeune, lyonnais et "non inféodé aux diverses coteries aux dagues si bien affutées" . Laurent Wauquiez présenterait tous les avantages du profil énoncé : à 34 ans aujourd'hui, il n'aura pas passé la quarantaine lors des prochaines élections municipales (2014). Diplômé de Normale Sup, agrégé d'histoire puis major de l'ENA, il aurait aussi l&

Conseil général du Rhône : une séance éclair pour définir les délégations

Michel Mercier a annoncé le vendredi 11 avril, au cours d' une séance éclair de trente minutes, les compétences des vice-présidents qui avaient été élus lors de la première session de l' Assemblée départementale. Les responsabilités antérieures sont donc reconduites : Dominique Perben reste en charge de la vie associative, Jean-Luc da Passano est toujours vice-président chargé de la voirie et des grands projets et Georges Barriol conserve les transports et le projet Leslys. Les autres délégations : - Dominique NACHURY Chargée de la Famille, de l’Enfance, de la Protection de la Jeunesse, de la Prévention spécialisée - Danielle CHUZEVILLE Chargée des Collèges, du Conseil général des jeunes, et du Schéma des enseignements artistiques - Albéric de LAVERNÉE Chargé de l’Insertion - François BARADUC Chargé des Personnes handicapées - Jean-Paul DELORME Chargé des Personnes âgées - Raymond DURAND Chargé des Sports et des Parcs départementaux - Bernard FIALAIRE Chargé de la

Dominique Perben organise à Lyon une rencontre Paris-Berlin

C'est en tant que député, vice président du groupe d' amitié France Allemagne de l' Assemblée Nationale, que Dominique Perben a organisé à Lyon le sixième colloque Paris/ Berlin. Des ministres, des ambassadeurs, des députés et sénateurs des deux pays et d' autres Etats européens étaient invités à débattre avec les directeurs d' Interpol, d' Europol et le coordinateur européen pour la lutte contre le terrorisme Gilles de Kerchove entre autres, de "Sécurité collective et libertés individuelles". Une réunion organisée dans les locaux du Conseil Général du Rhône, dont Dominique Perben est le premier Vice Président. Etaient présents Jacques Géraut, le préfet de Région, Michel Mercier président du département, mais pas le nouveau maire de Lyon Gérard Collomb . Spectacles, matches, concerts : réservez vos billets en ligne avec notre partenaire France Billet

Le député Georges Fenech invalidé ; vers une judiciarisation de la politique ?

L'élection du député UMP de l' Est lyonnais Georges Fenech a été annulée par le Conseil Constitutionnel. Selon les attendus du jugement, il lui est reproché d' avoir payé des dépenses de campagnes en espèce en dehors du contrôle de son mandataire financier. Non seulement son élection (du mois de juin 2007) est annulée mais il est aussi déclaré inéligible pour une durée d' un an. Vers l' institutionalisation du "troisième tour judiciaire". Cette décision de justice marque une certaine "crispation" dans les relations politiques ; de plus en plus souvent en effet, les élections sont suivies d' un "troisième tour judiciaire". Celà peut s' expliquer quand les résultats, comme à St Fons, Ecully ou Oullins par exemple, se jouent à quelques dizaines de voix près et qu' une faute (ou une erreur d' appréciation) peut modifier le résultat du scrutin. Que dire dans le cas de Perpignan où un directeur de bureau de vote a été p

Cumul des mandats : ce que dit la loi !

On le sait, Dominique Perben, à peine élu au conseil municipal, a démissioné de cette fonction parce qu' il était touché par la loi sur le cumul des mandats. Mais il n' est pas le seul dans cette situation et plusieurs élus récents, comme Najat Vallaud Belkacem ou Michel Havard, devront choisir entre leurs mandats. Si ils ne le font pas rapidement, c' est "le mandat acquis à la date la plus ancienne qui prend fin de plein droit"... Michel Havard est député, conseiller général et conseiller municipal Ce que dit la loi : « Nul ne peut cumuler plus de deux mandats électoraux énumérés ci-après : conseiller régional, conseiller à l’assemblée de Corse, conseiller général, conseiller de Paris, conseiller municipal . Quiconque à l’exception des personnes visées aux articles L.271, L.272-6 et L. 360 du présent code, se trouve dans ce cas, doit faire cesser l’incompatibilité en démissionnant d’un des mandats qu’il détenait antérieurement. Il dispose à cet effet

Où va la droite lyonnaise ?

Durant un temps, Dominique Perben a pensé réussir là où tous ses prédécesseurs avaient échoué : réunir les droites lyonnaises. Au final de la campagne, elles se retrouvent plus émiettées que jamais ! Amaury Nardone (6ème arrt) et Denis Broliquier (2ème arrt) Si la droite a pu conserver les deuxième et sixième arrondissements, elle ne le doit certainement pas au leader de l´Ump qui a disparu des documents de campagne entre les deux tours . Dominique Perben, qui s´est investi dans la ville dès 2004, a en fait procédé plutôt par élimination. Il a ensuite tenté de reconstruire, en s´appuyant largement sur les seuls élus de son camp vraiment présents dans la vie politique lyonnaise, les millonistes. Même les millonistes sont aujourd´hui divisés ! Las, au terme de la campagne, les partisans de l´ancien président de la Région sont eux-mêmes plus divisés que jamais ! Dans le sixième arrondissement, gagné malgré la "vague Collomb", personne ne connaìt encore le nom du maire qui sera

Lyon : les nouveaux conseillers municipaux élus

Mise à Jour : Des modifications ont été apportées en février 2011 suite au décès d'une adjointe et à la démission d'une conseillère municipale - Lire ici - Voici la liste des nouveaux adjoints, conseillers municipaux, conseillers communautaires (délégués au Grand Lyon) et conseillers d´arrondissements de la Ville de Lyon. Dominique Perben a démissioné de son poste, laissant le soin à Michel Havard de prendre la direction du groupe UmP. Gérard Collomb a été réélu maire lors du premier conseil municipal le vendredi 21 mars. 54 conseillers (gauche et écologistes) ont voté pour. L'UMP a voté blanc. Le 18 avril, Gérard Collomb a été réélu Président du Grand Lyon. Les 54 élus lyonnais constituent la plus forte délégation de la communauté urbaine qui compte 155 sièges. Retrouvez le trombinoscope des élus sur le site de la Mairie de Lyon- (Les maires d' arrondissement sont en Rouge) : (les conseillers communautaires sont marqués CC ou

A quelques jours du scrutin, les "exclus" des listes donnent de la voix...

La campagne des municipales s´achève aujourd´hui et les exclus des listes donnent de la voix. Du côté de Dominique Perben, c´est Hugues Deloche, coordinateur des jeunes MPF qui s´insurge contre le peu de place laissé à sa génération. Il s´interroge sur le titre de la liste, "Grandissons à Lyon : mais où sont les jeunes?" " Les listes de Dominique Perben ont été déposées jeudi 21 février 2008 et leur publication n’a provoqué que peu de stupéfaction... Mais dans l’hypothèse où le 3ème arrondissement passerait sous majorité de gauche, il n’y aura aucun jeune de moins de 30 ans élu sur les 9 arrondissements de Lyon. Ce qui est proprement scandaleux". Il faut dire que Hugues Deloche parle pour lui-même puisqu´il indique "qu´évincé une heure avant le dépôt de la 17ème place de la liste du 3ème arrondissement par M. Patrick Huguet me considérant trop jeune, il s’agit maintenant de savoir à qui s’adresse le projet « Grandissons à Lyon », si ce n’est aux jeu

A Lyon la communication politique a pris le pas sur la campagne électorale

Symbole de ces élections municipales, la communication politique a pris une place jamais égalée dans la campagne des candidats. Le MoDem, qui avait effectué une o.p.a. sur la couleur orange depuis la révolution du même nom en Ukraine, était attendu dans ce domaine. Mais si les colistiers d´ Eric Lafond ont sû, avec peu de moyens et malgré un départ tardif, réussir quelques "opérations de com", il faut reconnaître que les équipes de Dominique Perben et Gérard Collomb ont "mis le paquet" ! . Echarpes, ballons, pousse-pousse et même k-ways, tout y est passé comme dans une primaire américaine, ce que ne manque pas de noter cet excellent blog Made in Lyon . La permanence de Gérard Collomb est dotée d´un immense coeur sur lequel les passants sont invités à épingler leur soutien Mais qu´on se rassure, les candidats continuent à faire campagne. Dominique Perben bat le pavé et les marchés avec ses colistiers, tout comme Gérard Collomb. Un jour sur

UMP et MoDem : le tribunal administratif invalide des listes

A deux semaines du premier tour, la campagne électorale lyonnaise a tendance à se "tendre" et les relations "courtoises" laissent place à la "judiciarisation". La semaine écoulée n´avait pourtant pas été marquée par de grands changements. A Lyon, un nouveau sondage a donné Gérard Collomb largement vainqueur, avec plus de cinquante pour cent dès le premier tour. Mais la loi PLM (Paris Lyon Marseille) qui prévoit un scrutin par arrondissement, peut toujours réserver des surprises. A Vénissieux, le paysage s´éclaircit pour André Gérin Du côté de la préfecture et du tribunal administratif, plusieurs décisions sont tombées : à Vénissieux tout d´abord, où deux listes ont été jugées irrecevables, celle du "parti ouvrier" tout d´abord, pour avoir présenté une candidate, Sylvie Escoffier, déjà présente sur la liste du... Front National puis celle de l´UMP, dont l´un des membres était logé dans un garage, pour lequel il n´avait pas fai

Etienne Tête : procédurier brillant ou triste sire ?

C´est sur la place Rouville, au coeur des pentes de la Croix Rousse, que nous avons donné, avec la webtélé SurfTV.fr, rendez-vous à Etienne Tête. Cette place bénéficie d´une vue panoramique sur les quartiers de la Part Dieu, de la Confluence et aussi du vieux Lyon, dans le cinquième arrondissement où il est candidat. Cliquez sur l´image pour voir l´interview de SurfTV.fr Poil à gratter de la scène politique lyonnaise, l´adjoint Verts responsable des marchés publics de Gérard Collomb a certainement plus d´ennemis que d´amis. Extrêmemement tatillon, voire procédurier, il porte une large "responsabilité" dans les mises à l´écart de Michel Noir, Henri Chabert et Charles Millon. On se souvient de sa procédure contre le péage de la rocade Est ; il a aussi été à l´origine du procès contre l´utilisation abusive de logements de fonction par l´ancien président du Conseil Régional Rhône-Alpes. Etienne Tête a sorti la ville de faux pas qui auraient pu lui coûter très cher. Mais dans

Terreaux-Croix Rousse : Elisabeth Levy présente sa liste et ses projets

C´est dans un bar de la rue longue, entre saone et rhône, que Dominique Perben et Elisabeth Levy ont donné rendez vous aux lyonnais pour une présentation de la liste du premier arrondissement. Une assistance studieuse, plutôt âgée et de type "profession libérale" a donc pris place au comptoir. Sur scène, Dominique Perben, visiblement fatigué par la campagne, a d´abord salué la tête de liste Elisabeth Levy en rappelant la visite de Jean Louis Borloo. Le ministre de la ville était selon lui "passé voir sa copine" dans l´après midi. Elisabeth Levy est en effet membre du Parti Radical, faisant figure de représentante de l´aile gauche dans les listes du candidat. "La ville doit être accueillante à l´enfant et à l´adolescent". Très en verve, le candidat de l´UMP a détaillé une nouvelle fois son projet pour Lyon, revenant longuement sur les problèmes de stationnement et sur la place de la voiture dans la ville. "Notre projet est réfléch

Eric Lafond : le MoDem a tout son temps pour présenter son programme aux lyonnais !

Surprenante interview d´Eric Lafond, la tête de liste du MoDem à Lyon, investi officiellement par François Bayrou. Il déclare dans cet entretien avec LYonCitéTV.fr qu´il a le temps suffisant pour convaincre les lyonnais de la possibilité d´une troisième voie, entre le projet socialiste de Gérard Collomb et le projet d´une droite " vraiment très conservatrice" menée par Dominique Perben. Refusant de dévoiler son projet dont il réserve encore les grandes lignes aux adhérents ("nous devons prendre le temps d´en discuter" dit t´il), il annonce tout de même un grand projet de gratuité des transports en commun pour les enfants "afin d´inciter les parents à les accompagner". Conscient d´arriver un peu tard dans la campagne, il ne considère pas celà comme un handicap, mais plutôt comme une impulsion de "fraicheur et de dynamisme" face à des candidats "mastodontes" qui mènent une campagne "triste" selon lui. Le MoDem
Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Abonnez vous !


Nous écrire
Mentions légales
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance
- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .


Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (Livraison à domicile) :



Vous êtes le

ème
visiteur