Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé Begag
Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)






Vidéo : Azouz Begag avec Collomb et surtout... contre Sarkozy

Dans cette interview à la webTV "SurfTV.fr", Azouz Begag le dit d´emblée : il n´aime pas "le couscous rose des socialistes" ! Il préfère "celui de sa maman". Mais comme il est un garçon bien élevé et qu´il était invité à partager un repas avec les candidats de la gauche, il est venu avec une heure de retard... prendre le thé. "Surtout parce qu´il y avait Najat Vallaud Belkacem, et malgré la présence de... Yvon Deschamps" (l´adjoint aux finances du Maire de Lyon qui ne se représente pas Ndlr). cliquer sur la photo pour voir l´interview de SurfTV

Les têtes de liste MoDem à l´école des chefs !

Lieu symbolique s´il en est, c´est à l´atelier des chefs dans le premier arrondissement qu´Eric Lafond a présenté ses têtes de listes. Adoubés par "François Bayrou", ces "dirigeants" sont souvent issus de l´UDF mais il y a aussi de nouveaux adhérents et des représentants de la "société civile". Dans le premier arrondissement, c´est finalement Christophe Cédat qui animera la liste MoDem. Ce patron de bar est présenté comme un "entrepreneur créatif". Il a connu récemment son heure de gloire médiatique en s´opposant à la loi anti tabac. Candidat sans étiquette aux législatives 2002, c´est un proche de la droite et d´ Emmanuel Hamelin (UmP) avec qui il a longtemps collaboré en dirigeant même son comité de soutien. Pour le deuxième arrondissement, Anne Pellet est responsable de la communication d´un laboratoire dermatologique ; elle anime une sorte de forum de femmes qui organise des rencontres thématiques plusieurs fois par an dans l

Eric Lafond investi officiellement par le MoDem au cours d´une réunion téléphonique

Selon un communiqué de l´Agence France Presse, le Mouvement démocrate (MoDem) a investi Eric Lafond (militant de Cap 21 dirigé par Corine Lepage), pour mener ses listes à Lyon aux élections municipales de mars. Cette décision fait suite au ralliement de la tête de liste initialement désignée, Christophe Geourjon, au candidat UMP Dominique Perben. "Une réunion téléphonique de la commission d'investitures du MoDem a été organisée sous la présidence de François Bayrou, et sur sa proposition la commission a décidé à la majorité de donner l'investiture à l'équipe qui sera conduite par Eric Lafond", a indiqué le responsable des élections au MoDem ."François Bayrou demande que tous les adhérents du MoDem de Lyon le rejoignent et le soutiennent", a-t-il ajouté. Le président de la fédération MoDem du Rhône, Michel Mercier (par ailleurs trésorier du parti et président du groupe des sénateurs centristes), a quant à lui démissioné pour marquer son soutien à la

Le MoDem lyonnais a des ratés au démarrage !

Il est bien difficile pour les observateurs de comprendre ce qui se passe dans les rangs du MoDem lyonnais. Le mouvement, dont les élus en place sont souvent issus de l´UdF, a en effet bien du mal à rompre avec son histoire. Si l´arrivée massive de nouveaux adhérents sensibles au discours de François Bayrou après les élections présidentielles laissait présager de la mise sur orbite d´une fusée, on assiste plutôt aux départs pétaradants d´un vélosolex, voire pour faire plus lyonnais d´un velo´v auquel on aurait ajouté un moteur pour grimper les côtes de la Croix Rousse. Si la situation a semblé s´éclaircir après l´abandon des primaires et le renoncement d´ Azzouz Begag, qui se présentait lui-même comme un "trublyon", beaucoup constatent aujourd´hui que la greffe n´a pas pris. Plusieurs journalistes étaient présents lors de la réunion organisée le 11 janvier dernier par des militants adeptes d´une ligne autonome. Leur compte rendu de la soirée ici ( "fin de soirée dif

Le but de Michel Mercier : "avoir le plus d´élus locaux dans le Rhône" !

Sénateur du Rhône (Rhône-Alpes). Membre de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la Nation. Vice-Président de l' Observatoire de la Décentralisation. Président du Groupe Union centriste - UDF, Président du conseil général du Rhône, Michel Mercier est un poids lourd de la vie politique lyonnaise. Dans l´émission "Face à nous" de la chaîne Public Sénat, il revient sur les péripéties qui ont animé le MoDem et le renoncement d´Azouz Begag, ses relations "amicales" avec Dominique Perben et sa volonté de "garder le plus d´élus locaux dans le Rhône" (entendez : pas forcément dans la ville de Lyon !). A lire aussi les commentaires de Robert Marmoz, correspondant du NouvelObs à Lyon, sur son blog -

Begag comme Bayrou, se dérobe devant l´obstacle

Azouz Begag a retiré sa candidature à l'investiture du MoDem pour les prochaines municipales à Lyon, laissant à son rival Christophe Geourgeon le soin de conduire la liste du Mouvement. Alors qu´il était attendu à Lyon pour un débat devant les militants du MoDem, l´ex ministre a préféré se rendre sur le plateau de Michel Denisot sur Canal + pour assurer : "Dans la confusion où se trouve notre mouvement aujourd'hui, j'ai décidé de laisser à mon adversaire resté en lice le soin de conduire ce mouvement". Azouz Begag, on le sait, ne bénéficiait pas du soutien du sénateur Michel Mercier, président de la fédération UDF-MoDem du Rhône, président du conseil général et surtout grand argentier du parti. Mais avec sa popularité et le score réalisé aux dernières législatives (15% avec l'étiquette UDF-Modem), il était quasiment assuré du vote des militants, qui devait se dérouler le 6 décembre à bulletins secrets. Un obstacle au rapprochement MoDem/Ump A deux jou

Perben unit les droites lyonnaises

Chacun le sait, le résultat des élections municipales à Lyon se jouera certainement au centre. En celà la stratégie de Dominique Perben qui, après s´être allié avec le représentant lyonnais du Mouvement Pour la France Patrick Louis, annonce un accord avec Charles Millon, peut paraître incompréhensible. C´est oublier l´ancrage local de l´ex patron de l´UdF. Charles Millon représente le plus fort groupe d´opposition au socialiste Gérard Collomb, avec deux mairies d´arrondissements et un nombre important de conseillers clairement fidèles. Surtout, l´UdF qu´il a longtemps dirigée n´a aujourd´hui pas de conseiller élu dans la ville de Lyon et, depuis les dernières législatives pas de député non plus. Bayrou, combien de divisions ? Si l´on s´en tient à la célèbre phrase de Staline, le parti de François Bayrou ne représente rien aujourd´hui à Lyon, d´autant que malgré l´implication et le volontarisme des nouveaux militants (en voie de s´unir derrière Azzouz Begag), les élections canton
Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Abonnez vous !


Nous écrire
Mentions légales
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance
- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .


Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (Livraison à domicile) :



Vous êtes le

ème
visiteur