Accéder au contenu principal

Articles

Science Po : un concours d'entrée commun pour 6 I.E.P

Le 2 juillet 2010, les candidats à l'entrée dans six Instituts d'Etudes Politiques de France pourront se présenter à un seul et même concours.

Pour la troisième fois, Sciences Po Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse organisent ensemble un concours commun d’entrée en 1ère année le vendredi 2 juillet 2010.
Organisé en même temps dans ces 6 villes, le concours offrira à chaque candidat, bachelier 2010 ou 2009, six chances d’intégrer un IEP en préparant et passant un seul concours.
Plus de 10000 candidats
"Unis par une tradition commune de pluridisciplinarité, d’ouverture et d’internationalisation et soucieux de renforcer leur coopération, les six IEP partenaires entendent, avec le Concours commun, faciliter les démarches des candidats, accroître leurs chances de réussite et œuvrer à la démocratisation du recrutement dans les filières sélectives de l’enseignement supérieur".
C’est forts de l’inscription de plus de 10.000 candidats en 2008 et en 2009 q…
Articles récents

Le Conseil général du Rhône en session d'été

Le Conseil général s’est réuni pour la dernière fois avant les vacances lors d'une séance publique ce vendredi 24 juillet 2009. Sous la présidence de Michel Mercier, les nombreux dossiers de l'ordre du jour ont été votés :

Logement et développement du "logement adapté"
Aujourd’hui, dans le Rhône, 23 360 personnes bénéficient de l’Allocation départementale personnalisée d’autonomie (ADPA) et leur nombre progresse d’environ 10 % par an ; 2 500 personnes bénéficient de la Prestation de compensation du handicap (PCH). Ces aides indiscutables ont cependant un coût pour le Département : de 300 à 1 000 € avec une moyenne de 470 € mensuels par bénéficiaire pour l’ADPA, et jusqu’à 7 000 € par mois par bénéficiaire nécessitant un suivi 24H/24, la moyenne étant de 1 100 € par mois et par bénéficiaire.
Compte tenu des projections démographiques pour les années à venir – les 64/74 ans devraient augmenter de 30% et les + de 75 ans de près de 40% à l’horizon 2020- le Département do…

L'invalidation de Heidi Giovacchini officiellement demandée

Heidi Giovacchini sera-t-elle frappée d’un an d'inéligibilité ? C'est en tous les cas la peine officiellement requise par le Conseil d’Etat, suite à la non validation de certaines dépenses de sa liste lors des dernières municipales dans le sixième arrondissement de Lyon.

Sa liste avait alors créé la surprise en talonnant, avec 43,32% des voix, ses adversaires dans un arrondissement tout acquis à la droite. Elue conseillère municipale Heidi Giovacchini, qui est par ailleurs responsable du pôle maternités etdirectrice stratégie et développement chez Noalys (hôpitaux privés de Lyon) -voir article de LYon-Economie- s'était vue proposer le poste de deuxième adjointe en charge des nouveaux modes de vie urbains à la mairie centrale par Gérard Collomb. Elle siège à ce titre au comité d'éthique sur la vidéosurveillance mis en place par la Ville de Lyon...

La jurisprudence n'est pas favorable La commission des comptes de campagne, très pointilleuse, reproche une dépense de 5 …

Conseil Municipal, la culture et la prévention au menu

Le conseil municipal de la ville de Lyon s'est déroulé le 4 mai dans une ambiance pour le moins tendue (voir article de LYon-Actualités.fr). Le personnel de la ville avait tenu à manifester bruyamment son opposition au projet "Emeraude" de redéploiement de personnel. Mais le brouhaha extérieur et les tensions qui s'en sont suivies entre majorité et opposition n'ont pas empêché le Conseil de travailler et d'approuver un certain nombre de décisions.
Vidéosurveillance, sécurité et berges du Rhône
Depuis le premier mandat de Gérard Collomb, les élus de la majorité se sont rangés, non sans discussions, à l'idée que les caméras de "vidéoprotection" pouvaient jouer un rôle dans la sécurisation de certains secteurs. Jean-Louis Touraine, désormais en charge de ce domaine, a cette fois proposé d'installer des nouvelles caméras dans des secteurs éloignés du centre ville (quartiers de la Duchère, de la Confluence et des Berges du Rhône...) pour un montan…

Lyon, les employés municipaux annoncent un boycott

Rien ne va plus entre la ville de Lyon et ses employés. On l'a vu lors du dernier conseil municipal, le personnel est particulièrement inquiet par un projet baptisé "Emeraude" qui vise à réduire les coûts de fonctionnement (voir article dans LYon-Actualités). D'après le site en ligne de la Gazette des communes, l’intersyndicale de la ville de Lyon appellerait dorénavant "au boycott des instances paritaires".
"L’intersyndicale (CGT, CFDT, Sud, FO, CFTC, Unsa, UNA-Police municipale) des agents de la ville de Lyon a décidé de boycotter toutes les réunions des instances paritaires jusqu’à ce que les représentants du personnel soient reçus par le maire de Lyon", écrit la Gazette.

Sont concernés le CTP, les CAP, le CHSCT, mais aussi le très lyonnais Comité de dialogue social, une assemblée où la direction générale et la DRH présentent leurs projets aux représentants du personnel. "Ces derniers ont d’ailleurs déjà refusé de participer à la réunion du …

L'ex sénateur-maire d'Oullins Roland Bernard est mort

Sénateur de 1986 à 1995, député du Rhône de 1981 à 1986 et maire d’Oullins de 1977 à 1990, Roland Bernard était l'une des "grandes figures" de la vie politique locale et nationale. 
Ami personnel de l'ancien président de la république François Mitterrand, il a durant de longues années animé la vie politique lyonnaise au sein du parti socialiste dont il était le secrétaire fédéral.

Né le 11 octobre 1944 , Roland Bernard était de la génération de l'après-guerre mais il s'est passionné pour la reconstruction pacifique de l'Europe, à travers en particulier les liens avec l'Europe de l'Est.
 Docteur d’Etat en sciences économiques, chargé de cours à l'université, Roland Bernard a aussi été secrétaire de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat. Il s’est retiré de la vie politique en 1995.

Mairie de Vénissieux, Michelle Picard devrait remplacer A. Gérin

Le maire de vénissieux André Gérin n'a pas hésité à se comparer à Johnny Halliday au cours d'une conférence de presse pleine d'émotion dans laquelle il a confirmé sa démission. "Avec Johnny, nous sommes de la même génération" a glissé le maire de Vénissieux (qui est âgé de 63 ans), ajoutant " je pourrais vous chanter Souvenirs, souvenirs" ! André Gérin a donc décidé de passer la main "aujourd’hui car les conditions sont réunies" a t-il poursuivi. Une vie d'engagement au sein du Parti Communiste Elu depuis 1977, soit 32 années, après 19 années de responsabilités syndicales, dont 7 années en tant que secrétaire de la section CGT de Renault Véhicule Industriel, il rappelle qu'il a passé plus de vingt ans au Comité central du Parti Communiste, huit ans au Conseil régional et au Conseil général du Rhône ainsi que 23 ans à la Courly !

"Face à l’immensité de la tâche que représente une ville qui concentre toute les grandes questions cru…

Le Conseil général aidera le "Beaujolais Vert" et la culture

Plus une session du Conseil général du Rhône sans qu'une nouvelle aide au Beaujolais ne soit votée. Le 24 avril 2009, c'est le nouveau programme de développement rural, Approche LEADER 2007-2013 qui a retenu l'attention des conseillers . Ce programme européen fait suite au précédent programme LEADER+ pour la période 2000-2006 qui a permis "d’aider 140 territoires porteurs d’une stratégie de développement organisés autour d’un thème fédérateur". 431 459€ pour le beaujolais vert Le projet du Beaujolais vert, retenu et validé fin 2008, s’organise autour d’une "charte de territoire dont l’objectif affiché est de devenir dès 2015 un éco-territoire". Regroupant tous les acteurs locaux et publics, le projet vise à maîtriser l’énergie et valoriser les ressources naturelles ainsi qu’à dynamiser les savoir-faire particuliers du Beaujolais vert (bois, textile et éco-habitat). Avec un montant prévisionnel de 3,537 M€ pour la durée du programme (2009-2015), le Dépar…

Laurent Wauquiez, sauveur de la droite lyonnaise ?

La droite lyonnaise aurait-t-elle trouvé son mouton à cinq pattes ? D'après le mensuel Lyon People, expert en la matière, la rumeur court dans les salons parisiens d'une implication de plus en plus grande de l'actuel secrétaire d'Etat à l'emploi du gouvernement Fillon, Laurent Wauquiez, sur ses terres natales.
Les arguments sont nombreux pour "pousser" le jeune maire du Puy en Velay à s'intéresser aux terres lyonnaises. Lyon People indique "qu'échaudé par la mésaventure Perben, l'UMP a bâti un profil de poste". Le futur candidat à la Mairie de Lyon doit être jeune, lyonnais et "non inféodé aux diverses coteries aux dagues si bien affutées".
Laurent Wauquiez présenterait tous les avantages du profil énoncé : à 34 ans aujourd'hui, il n'aura pas passé la quarantaine lors des prochaines élections municipales (2014). Diplômé de Normale Sup, agrégé d'histoire puis major de l'ENA, il aurait aussi l'avantage d…

Beaujolais : le département vote de nouvelles aides

Le Conseil général du Rhône a voté de nouvelles aides au Beaujolais lors de sa dernière session du mois de mars 2009. Le département dirigé par Michel Mercier a défini selon lui "une politique volontariste d’aide à la restructuration foncière du Beaujolais". Au cours de la session du vendredi 13 mars, l’Assemblée départementale a accepté 83 nouvelles demandes d’aide correspondant à 129,98 hectares à arracher et à 480 914 € d’indemnisation. A ce jour, 1545 demandes d’aides à l’arrachage ont été acceptées, correspondant à près de 1965,7 hectares pour un coût de 7,273 M€. Une aide à la production de chanvre et de jus de raisin
Concernant l’action du Département dans le volet de la promotion, commercialisation et amélioration de la qualité, l’assemblée départementale a accordé des aides s’élevant à 198 985 € pour soutenir quatre projets.
Le premier projet soutenu porte sur la production de jus de raisin. Il est présenté par la CCI de Villefranche et du Beaujolais et s’inscri…