Accéder au contenu principal

Articles

Quand Gérard Collomb joue les "Candide"

Sur son blog, qui devient de plus en plus le lieu de sa communication politique, le Maire de Lyon règle ses comptes et dévoile les dessous de la désignation des listes aux européennes.  Mais Gérard Collomb n'est pas non plus "tombé de la dernière pluie" ; victime cette fois-ci des choix de la direction, "au nom des intérêts supérieurs du Parti ", il raille et peste contre les parachutages imposés par cette direction, alors que lui-même s'est souvent trouvé dans cette même position, ne serait-ce que pour la constitution de ses listes lors des dernières municipales.  On objectera que dans ce dernier cas, il avait pris soin de rédiger un projet et pouvait au moins justifier ses choix par la "sélection des meilleurs " . Aujourd'hui, comme il le conte sur son blog, les dirigeants du Parti Socialiste n'ont même pas été capables de se mettre d'accord sur un projet cohérant pour les Européennes, tout juste sur "une trouvaille sé

Grand Lyon : les Verts questionnent la représentativité

Le Conseil Municipal de Lyon a voté le 23 février le transfert de nouvelles compétences à la Communauté Urbaine du Grand Lyon, en particulier le domaine des "espaces cyclables et/ou piétonniers des places publiques, le domaine public fluvial ainsi que les ouvrages d'art cyclables et piétonniers". Pour le groupe des élus Verts, qui a voté favorablement sur ce dossier, des questions se posent tout de même sur le fonctionnement démocratique et la représentativité des élus du Grand Lyon qui, malgré des compétences de plus en plus grandes, ne sont pas élus directement par les citoyens. Pour le représentant du groupe Vert au conseil municipal, Pierre Hémon , le Grand Lyon est une institution élue au second degré et de fait, dispose de moins de légitimé démocratique. "Transférer ces compétences au Grand Lyon, c’est aussi dessaisir les citoyens des vrais débats, des véritables enjeux. Cela renforce aussi l’inadéquation démocratique du mode de désignation des élus com

François Bayrou a des désirs d'avenir

Le Mouvement Démocrate lancera le samedi 14 mars 2009 son Université populaire.   Si l'on en croit la nouvelle mouture du (très riche)  site internet du MoDem ,  "ce lieu de réflexion ouvert et libre doit porter le citoyen au niveau d'un décideur   et lui permettre d'affronter lucidement les questions majeures de notre société ". Réfléchir, partager les idées et "former" les militants Cette université populaire a pour but de permettre la rencontre et l’échange directs et réguliers entre des chercheurs, des universitaires, des entrepreneurs, des médiateurs, des novateurs qui tiennent à présenter leurs travaux au plus grand nombre, et des démocrates désireux d’élargir leur savoir, d’aviver leurs idées et d’approfondir leur engagement.  Coopérative de savoirs et d’expérimentations, lieu de réflexion ouvert et libre, l’Université populaire examinera des questions majeures qui bousculent aujourd’hui les individus, les sociétés et les polit

Technologies de la santé : Rhône Alpes en pointe

Communiqué : Jeudi 12 février 2009, Jean-Louis GAGNAIRE, Vice-président de la Région Rhône-Alpes, délégué au développement économique, a présidé la 1ère réunion de lancement du Cluster Rhône-Alpes Technologies de la Santé. Cette réunion publique s’est tenue à la Maison des Entreprises de Villefontaine, devant un parterre d’entrepreneurs et de professionnels du secteur. Avec plus de 250 entreprises, 20 000 emplois, 400 établissements de santé, 17 centres de recherche spécialisés, publics et privés, Rhône-Alpes s’affirme comme le leader français des technologies de la santé. Des secteurs "porteurs" , du diagnostic in vitro au textile médical... La Région, à travers ses fortes spécialités, est aujourd’hui bien positionnée sur différents secteurs porteurs, dont le diagnostic in vitro, l’orthopédie, les biomatériaux, l’instrumentalisationchirurgicale, le textile médical ou encore le geste de chirurgie assisté par ordinateur. Développer la dynamique de recherche et d'inn

Video : la réaction de Jean Jack Queyranne aux mesures annoncées par le CIACT

Le Président de la Région Rhône-Alpes a réagi immédiatement aux mesures annoncées à Lyon par le Premier Ministre François Fillon au cours du Conseil Interministériel du 2 février.  Comme le Maire de Lyon (et Président du Grand Lyon) Gérard Collomb , il  regrette l'absence de concertation en ce qui concerne les aspects régionaux des projets annoncés. Au cours de l'après-midi, le Premier Ministre devait signer avec Michel Mercier une convention de restitution anticipée de la TVA sur les investissements effectués par le Conseil Général dans le cadre de son plan de relance (13M€ sur les 54 M€ investis par cette institution).   Lire aussi : un Conseil Interministériel d'Aménagement du territoire à Lyon - 

Commission Balladur, la Région fait un voeu !

Le 11 décembre dernier, Edouard Balladur, chargé par Nicolas Sarkozy d’élaborer des propositions de réforme, avait été l'invité de la Conférence Rhône-Alpes des Exécutifs (Présidents des Conseils Généraux, Maires des principales villes et Présidents des grandes agglomérations) pour échanger autour de ces questions. Dans le prolongement de cette rencontre, le Conseil Régional a utilisé un temps de la session pleinière à Charbonnières, pour organiser avec les conseillers régionaux un débat public sur l’avenir des collectivités territoriales. En introduction à ce débat, le Président de la Région Rhône-Alpes Jean Jack Queyranne a réaffirmé "la nécessité d’une réforme et de la mise en place d’un véritable "acte III de la décentralisation" consolidant le rôle des collectivités territoriales, et en particulier des Régions". "oui à une réforme territoriale, non à des manoeuvres politiciennes". Lors de ce débat, les groupes de la majorité (P

Budget 2009, la Ville augmentera les impôts de 6 %

C'est le premier budget présenté par le nouvel adjoint aux finances de la ville de Lyon, Richard Brumm. Un budget resserré et "équilibré" à 658 millions d’euros du fait de la réduction des recettes : d'une part la dotation globale de l'Etat stagne et de l'autre les taxes directes perçues par la ville (sur le casino ou sur les droits de mutation par exemple) sont en baisse. Les élus ont donc pris le temps de revoir à la baisse le niveau des investissements, afin de les étaler dans le temps pour compenser la crise. Pour Richard Brumm cependant, l a plupart des promesses de campagne seront tenues (berges de saône, parc Sergent Blandan, Rue Garibaldi etc) . Les impôts directs en hausse de 6% Pour faire face à cette compression des recettes, les conseillers municipaux ont voté une augmentation de 6% des impôts locaux. Une augmentation qui fait suite à celle des tarifs de la fourrière au mois de novembre dernier. L'opposition contre l'augmentation

Les Verts approuvent le budget primitif 2009

Tribune Le groupe des Verts au Conseil Municipal a voté ce lundi 19 janvier le budget primitif 2009 présenté par le Maire de Lyon. Pierre Hémon, au nom du groupe a présenté les raisons de ce vote : " Il est pour le budget de la ville une menace qui ne nous satisfait pas. C’est la constance avec laquelle notre OMNI président et son OVNI premier ministre s’obstinent à faire planer les plus grandes incertitudes sur les recettes de nos collectivités. L’OMNI et l’OVNI s’obstinent tout autant à faire planer le doute sur le respect de leurs engagements dans le domaine des transports ou de la politique de la ville. Nous disions lors du Débat d’Orientation Budgétaire il y a moins d'un mois que notre pays, notre planète, traversaient une crise globale. Je voudrais aujourd’hui vous citer un seul exemple. Les prévisions pour 2009 pour l’emploi salarié sont catastrophiques. La DARES (service statistiques du ministère du travail) prévoit la disparition de 360 000 emplois dans l’indust

Michel Mercier a de l'argent pour les Maires du Rhône !

Plus de 240 maires sur les 293 que compte le département ont répondu ce lundi 19 janvier à l' invitation du président du Conseil général Michel MERCIER. Au cours de ce "repas de travail" les maires ont pu connaître les détails du budget 2009 et surtout du plan de relance de 54 M€ qui sera soumis au vote des conseillers généraux le 30 janvier prochain. Pour le Président du département, "en dépit d’un contexte national morose, les finances de l'institution permettent encore cette année de soutenir l’activité économique avec un volume d’investissement identique à celui de 2008". Le plan de relance départemental Les communes vont aussi bénéficier indirectement du plan de relance départemental. En injectant 54 M€ pour avancer l’échéance de certains travaux initialement prévus en 2010, notamment les chantiers porteurs du plein emploi pour les artisans, les TPE et PME (collèges, bâtiments, voiries, dégâts d’orages, patrimoine) le Département entend soutenir l’é

Les voeux à la presse de Gérard Collomb

Le Sénateur-Maire de Lyon Gérard Collomb a convié les journalistes à un repas pour la traditionnelle cérémonie des voeux à la presse. Dans son discours, Gérard Collomb s'est montré satisfait du travail "professionnel" des journalistes lors des dernières élections municipales. "C'était un moment très dense de notre vie politique et chacun a pu noter comment les journalistes l'ont couvert de manière équilibrée et sans complaisance" , a t'il insisté. Selon le Maire de Lyon, "dans le contexte de la crise économique où les journaux vont certainement faire face à une baisse des financements par la publicité, il faut que les institutions se montrent garantes de la pluralité" . Les directeurs de publication présents buvaient du petit lait !
Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Abonnez vous !


Nous écrire
Mentions légales
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance
- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .


Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (Livraison à domicile) :