Accéder au contenu principal

Lyon : la campagne se met au Net


Les élections municipales voient fleurir un grand nombre de blogs politiques, à commencer par ceux des deux candidats principaux à la mairie, Gérard Collomb et Dominique Perben.
Inscription gratuite
Gérard Collomb, positif et consensuel.
Dans son blog, le sortant Gérard Collomb s´attache à traiter, toujours de manière positive, ses engagements pour la ville et la communauté du Grand Lyon. Il écrit par exemple : "l’exécutif de la communauté urbaine de Lyon est un rassemblement d’hommes et de femmes qui, loin des clivages politiciens, travaillent à l’avenir de l’agglomération à partir d’objectifs clairs de développement, d’équilibre social...". Et aussi : "J'aime le foot, je suis un vrai amateur. Je ne rate jamais un match et je ne pourrais me contenter des matchs de finale ", ou encore "Comme tous les supporters lyonnais j’ai vécu hier soir à Gerland une fabuleuse soirée de Ligue des Champions". Très consensuel donc, ce qui ne l´empêche pas de diffuser une lettre ouverte à Christine Boutin, la ministre du logement et de la ville. Le maire de Lyon se satisfait par ailleurs de voir la ville rejoindre le club des métropoles économiques les plus attractives en Europe : "A lire dans Business Week Business Week vient de consacrer un article aux métropoles européennes les plus attractives" note t´il.
Dominique Perben tente de clarifier sa démarche
Pour Dominique Perben internet pourrait servir à clarifier une démarche qui oscille entre les alliances très marquées à droite et un discours plus "ouvert" : "mon objectif est de rassembler autour d’un projet et des valeurs de liberté, responsabilité et partage qui sont les miennes" écrit le candidat de l´Ump, qui défend sur son blog la loi sur les universités : "Cette ambitieuse réforme qui se concrétisera bientôt à Lyon .... C'est ainsi que les formations universitaires seront encore mieux en adéquation avec les évolutions de l'économie." Le candidat donne quelques idées sur sa campagne, mais sans jamais se départir d´une certaine langue de bois . " Je veux que l’Hôtel Dieu redevienne le cœur de la ville : le cœur parce que c’est le centre, le cœur parce que c’est la solidarité, le cœur parce que c’est vital !"
Les millonistes s´expliquent
Dominique Perben vient d´annoncer son alliance avec les partisans de Charles Millon, (qui eux mêmes s´étaient alliés au Front National pour diriger la région). Ils sont représentés sur le web par le très actif Erick Roux de Bézieux . Celui-ci explique d´ailleurs dans son dernier billet le sens du ralliement des millonistes à la campagne de l´Ump.
Le MoDem , grand gagnant de la Google dance !
La Google dance est un grand classement organisé par le moteur de recherche américain. Régulièrement, en fonction des liens croisés et citations entre les blogs ou sites internet, il établit un "pagerank" qui leur permet de monter dans les résultats des recherches. A ce jeu, le MoDem, qui a été rejoint par de nombreux jeunes urbains férus d´informatique a été le grand gagnant. L´un des plus actifs de ces blogueurs est Quentin Thevenon . Le jeune démocrate se lamente du spectacle donné par son mouvement "Nous devons vulgariser notre discours et viser en priorité les français qui n’ont pas voté pour nous. Si nous ne le faisons pas, alors nous finirons comme les Verts, laminés par une idéologie que nous seuls appréhendons. Sans députés, sans parlementaires, nous devons agir, avoir une ligne claire, défendre nos positions, faire émerger les talents, nous serrer les coudes, faire bloc derière nos leaders et parler simple".
Des autres blogs d´élus
A Gauche Pierre Alain Muet, député de la Croix Rousse, tient un discours très politique : "Depuis 5 ans la droite dispose de tous les leviers du pouvoir : présidence de la république majorité parlementaire dans les 2 chambres, conseil constitutionnel, CSA… Pendant toute cette période, alors que l’économie mondiale a connu la plus forte et la plus longue phase d’expansion des 25 dernières années, la croissance française a été à la traîne, les inégalités se sont creusées, notre pays n’a pratiquement pas créé d’emploi, sa compétitivité s’est fortement dégradée et les déficits extérieurs et publics se sont accumulés.Pour être reconduite, la droite a écarté son passif et rejeté sa propre action en promettant une rupture". En contrepoint le député Ump Philippe Cochet - candidat à Caluire - qui se dit disponible pour diriger la communauté urbaine si Dominique Perben n´était pas élu à Lyon. "On veut aller au delà de la simple investiture et donner un vrai label aux listes UMP, en fixant 10 critères qui devront être respectés dans la composition des listes", précise Philippe Cochet qui ajoute "Ouverture, diversité ou encore parité hommes-femmes feront naturellement partie de ces critères."
Jean Yves Sécheresse , secrétaire des élus socialistes à Lyon, tâcle la campagne de Dominique Perben en s´attaquant particulièrement au livre édité par l´un des ses supporters, l´ex bâtonnier Philippe Genin : "le porte-parole de Dominique Perben nous livre "ses rêveries et digressions" (sic!) qui devraient servir de base au programme de l'UMP pour les municipales", écrit t´il. "Entre démagogie, délire et sectarisme, l'avocat lyonnais neophyte en politique ressemble étrangement à ces débutants en planche à voile qui friment le long de la plage pour attirer le regard des filles. Tel un Aldo Macione de la politique, Genin en fait trop, beaucoup trop quand il fait l'éloge de son mentor, trop quand il massacre le Maire de Lyon, trop quand il tente de faire du neuf tantôt avec du vieux, tantôt avec du "n'importe quoi". "
Une université Lyon II et une réplique du vieux Lyon à Dubaï !
Quant à Jean Michel Daclin, adjoint chargé des relations internationales, il annonce dans son blog son départ pour Dubaï. "Avec Nadine Gelas, nous menons une délégation de 50 personnes, université et entreprises. Il s'agit de péréniser officiellement les relations entre nos deux villes. Avec, à court terme, deux concrétisations: une université initiée par Lyon II et une réplique là bas d'un Lyon dont est tombé amoureux un émir."
De gauche et de droite
A noter chez les socialistes , outre les sites Le petit livre rose et le socialiste engagé, le blog de Romain Blachier Lyonnitudes (Lyon 7), qui s´amuse de voir les couteaux ressortir à quelques mois des municipales alors que "depuis 4 conseils consécutifs (ordre du jour de la séance d'hier en cliquant là) et de 120 dossiers étudiés il y a unanimité sur les dossiers présentés par la majorité municipale du conseil d'arrondissement qui soutien Gérard Collomb"
Najat Vallaud Belkacem, ex porte parole de Ségolène Royal, est aujourd´hui chargée de la culture auprès de Jean Jack Queyranne au Conseil Régional. Comme P.A. Muet, elle donne une consistance très politique à son blog, en analysant les différentes réformes au niveau national : "La vérité c’est qu’une certaine droite est la tenante d'un ultra-libéralisme bien compris, celui du laisser-faire et du laisser-aller. Avec elle, ce seront toujours les mêmes qui s'en sortiront, toujours les mêmes qui seront abandonnés à ce qu'il croit être leur destin de perdants. Prenons garde, la trahison des valeurs n’est jamais la voie de la rupture."
"Messieurs les parlementaires, je vous en supplie, protégez vos collaborateurs !."
Chez les Ecologistes, Marie Odile Novelli revient sur le Grenelle de l´environnement. On peut aussi trouver le blog de Véronique Moreira, candidate des Verts dans l´est lyonnais . Car hors de Lyon aussi, les candidats se jettent sur la toile : à noter les blogs de Frédéric Vermeulin, pour les socialistes de Villeurbanne , Rodolphe Rous pour l´Ump à Lyon 6 et JP Vachon à Bron qui s´affole des manifestations étudiantes sur le campus de Lyon 2 avec ce cri du coeur "Messieurs les parlementaires, je vous en supplie, protégez vos collaborateurs !."
Les sites des journalistes politiques à Lyon :