Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre 2, 2007

Perben obtient une photo "rapide" de ses têtes de liste avec Sarkozy

Elles sont officielles, mais pas forcément définitives. A trois mois des élections, les candidats à la ville de Lyon ont présenté les photos de leurs têtes de listes, par arrondissements. En cas d´élection ces têtes de listes ne sont pas forcément appelées à devenir les maires d´arrondissement. Dans le neuvième par exemple, Gérard Collomb pourrait de nouveau laisser la place à Hubert Lafférière, tandis que dans le sixième, les millonistes disent avoir négocié la place en cas de victoire de Laurence Balas. En coulisse les tractations continuent donc : Gérard Collomb pourrait ouvrir encore plus à la société civile et Dominique Perben avoue se réunir "plusieurs fois par semaine" avec Michel Mercier pour intégrer le MoDem à ses listes. En attendant, Nicolas Sarkozy, de passage à Lyon le 7 décembre, a bien voulu se faire photographier avec les candidats de la droite, mais en vitesse, sur le tarmac de l´aéroport, et sans photographe de la presse ! Collomb : On ne change pas une …

Le but de Michel Mercier : "avoir le plus d´élus locaux dans le Rhône" !

Sénateur du Rhône (Rhône-Alpes). Membre de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la Nation. Vice-Président de l' Observatoire de la Décentralisation. Président du Groupe Union centriste - UDF, Président du conseil général du Rhône, Michel Mercier est un poids lourd de la vie politique lyonnaise. Dans l´émission "Face à nous" de la chaîne Public Sénat, il revient sur les péripéties qui ont animé le MoDem et le renoncement d´Azouz Begag, ses relations "amicales" avec Dominique Perben et sa volonté de "garder le plus d´élus locaux dans le Rhône" (entendez : pas forcément dans la ville de Lyon !).
A lire aussi les commentaires de Robert Marmoz, correspondant du NouvelObs à Lyon, sur son blog -

Begag comme Bayrou, se dérobe devant l´obstacle

Azouz Begag a retiré sa candidature à l'investiture du MoDem pour les prochaines municipales à Lyon, laissant à son rival Christophe Geourgeon le soin de conduire la liste du Mouvement. Alors qu´il était attendu à Lyon pour un débat devant les militants du MoDem, l´ex ministre a préféré se rendre sur le plateau de Michel Denisot sur Canal + pour assurer : "Dans la confusion où se trouve notre mouvement aujourd'hui, j'ai décidé de laisser à mon adversaire resté en lice le soin de conduire ce mouvement".
Azouz Begag, on le sait, ne bénéficiait pas du soutien du sénateur Michel Mercier, président de la fédération UDF-MoDem du Rhône, président du conseil général et surtout grand argentier du parti. Mais avec sa popularité et le score réalisé aux dernières législatives (15% avec l'étiquette UDF-Modem), il était quasiment assuré du vote des militants, qui devait se dérouler le 6 décembre à bulletins secrets. Un obstacle au rapprochement MoDem/Ump
A deux jours de la …

Actuellement sur LYFtvNews :




 Abonnez vous !

Vous êtes le

ème
visiteur