Accéder au contenu principal

UMP et MoDem : le tribunal administratif invalide des listes

A deux semaines du premier tour, la campagne électorale lyonnaise a tendance à se "tendre" et les relations "courtoises" laissent place à la "judiciarisation".




La semaine écoulée n´avait pourtant pas été marquée par de grands changements. A Lyon, un nouveau sondage a donné Gérard Collomb largement vainqueur, avec plus de cinquante pour cent dès le premier tour. Mais la loi PLM (Paris Lyon Marseille) qui prévoit un scrutin par arrondissement, peut toujours réserver des surprises.
A Vénissieux, le paysage s´éclaircit pour André Gérin
Du côté de la préfecture et du tribunal administratif, plusieurs décisions sont tombées : à Vénissieux tout d´abord, où deux listes ont été jugées irrecevables, celle du "parti ouvrier" tout d´abord, pour avoir présenté une candidate, Sylvie Escoffier, déjà présente sur la liste du... Front National puis celle de l´UMP, dont l´un des membres était logé dans un garage, pour lequel il n´avait pas fait de demande de changement d´affectation. Le paysage s´éclaircit donc pour le maire sortant communiste André Gérin. Lui qui s´était un temps ému d´une candidature inamicale du président du Sytral Bernard Rivalta, a finalement reçu ce socialiste en neuvième position sur sa liste et n´affrontera plus que trois concurrents, dont le principal devrait être le Front National.

Le bon jour d´Albert
Le tribunal devait par ailleurs retoquer hier l´une des deux listes sur lesquelles était inscrit Albert Roman. 9ème sur la liste du Front National, cet homme âgé de 78 ans était aussi classé 35ème sur celle du MoDem ! Selon la jurisprudence, c´est l´ordre d´inscription des listes qui devrait compter et la dernière liste déposée, celle du MoDem, a donc été invalidée. Reste à comprendre comment des listes d´Eric Lafond, MoDem opposé à toute forme d´extrémisme, pouvaient accueillir un membre, actuel ou ancien, du parti de Jean Marie Lepen. Autre présence étonnante sur cette liste du MoDem, celle d´Eliane D´Estaing, conseillère d´opposition sortante... et milloniste !

Dominique Perben amusé et Nora Berra indignée
Lors de son point presse hebdomadaire, baptisé "café Gambetta", Dominique Perben s´est amusé de cette situation qui montre selon lui "le peu de sérieux avec lequel ont été constituées les listes du MoDem". A ses côtés, Nora Berra, tête de liste de l´UmP pour le huitième arrondissement, se montrait elle particulièrement "indignée". Il se trouve que cette femme médecin travaille dans le même service que son principal opposant, le professeur Jean louis Touraine, député et adjoint de Gérard collomb . Elle l´accuse plus ou moins de l´avoir "agressé verbalement" et de "faire courir des rumeurs" sur son compte dans des domaines d´ordre professionel qui n´ont absolument rien à voir avec la campagne politique. Interrogée sur une éventuelle volonté de porter plainte, elle s´est montrée plutôt évasive.
Il y aura finalement un débat télévisé avant le premier tour
Lors de ce point presse, Dominique Perben s´est refusé à commenter les derniers sondages. Il a annoncé qu´il se préparait tranquillement pour le débat prévu par TLM. "Toutes les têtes de listes qui ont des candidats dans chacun des arrondissements seront invités". Compte tenu de l´invalidation du MoDem dans le huitième, il devrait se retrouver, comme il l´a toujours souhaité, seul face à Gérard Collomb et au représentant du Front National.


Nora Berra, tête de liste UmP
dans le huitième arrondissement
Il a tenu tout de même à souligner le classement du magazine Challenges sur la gestion des villes. "Lyon se situe dans le peloton de queue de ce classement, a t´il asséné, 710ème sur 873 villes classées et 19ème sur 21 grandes villes comparables". Et de faire une proposition : "la prochaine municipalité pourrait faire quelques économies de fonctionnement sur le budget communication du Maire".