Accéder au contenu principal

Lyon : des putes pas soumises !

Des prostituées lyonnaises viennent de saisir le tribunal administratif en référé, pour demander la suspension d'un arrêté du Maire de Lyon, Gérard Collomb.

Depuis six ans à Lyon, le Maire et le Préfet font preuve d' un grand zèle dans la lutte contre la prostitution. Pas moins de quatre arrêtés "anti stationnement" ont été signés par le maire pour repousser les "filles" toujours plus loin du centre ville. Installées un temps à Gerland, elles commencent à gêner dans ce secteur de la Confluence en pleine rénovation. C' est suite au dernier arrêté municipal pris le 20 mai dernier que les esprits se sont échauffés. Une manifestation s' est déroulée devant l' hôtel de Ville et certaines "représentantes de la profession" ont été reçues, sans grand résultat toutefois.
Une audience au tribunal administratif
Pour la première fois, certaines prostituées ont décidé de faire appel au tribunal pour faire admettre "leur droit de stationner". Elles refusent d' être repoussées encore plus loin, dans des secteurs où elles se sentent de moins en moins protégées...