Accéder au contenu principal

Beaujolais : le département vote de nouvelles aides

Le Conseil général du Rhône a voté de nouvelles aides au Beaujolais lors de sa dernière session du mois de mars 2009.
Le département dirigé par Michel Mercier a défini selon lui "une politique volontariste d’aide à la restructuration foncière du Beaujolais". Au cours de la session du vendredi 13 mars, l’Assemblée départementale a accepté 83 nouvelles demandes d’aide correspondant à 129,98 hectares à arracher et à 480 914 € d’indemnisation.
A ce jour, 1545 demandes d’aides à l’arrachage ont été acceptées, correspondant à près de 1965,7 hectares pour un coût de 7,273 M€.
Une aide à la production de chanvre et de jus de raisin
Concernant l’action du Département dans le volet de la promotion, commercialisation et amélioration de la qualité, l’assemblée départementale a accordé des aides s’élevant à 198 985 € pour soutenir quatre projets.
Le premier projet soutenu porte sur la production de jus de raisin. Il est présenté par la CCI de Villefranche et du Beaujolais et s’inscrit dans le cadre du plan stratégique du Beaujolais qui propose notamment le développement de nouveaux produits issus du Beaujolais. Le jus de raisin étant apparu comme l’un des produits potentiellement porteurs. Cette production est destinée à la vente directe et au secteur industriel. Le Département s’est donc engagé sur une aide de 13 877 € pour soutenir ce projet de diversification des produits « made in beaujolais ».

Une aide de 40 775 € sur trois ans a été accordée au projet d’expérimentation de la culture du chanvre, réalisée sur des parcelles de vignes arrachées. Cette culture, selon le département, "peut offrir à terme une solution pour occuper les espaces laissés en friche et permettre aux viticulteurs de diversifier leurs activités agricoles", le chanvre étant une plante écologique et trouvant des débouchés en grande partie vers les matériaux écologiques de la construction mais aussi la cosmétique, le textile…

Une route touristique des vins du Beaujolais.
Le vote d’une subvention de 85 280 € vient soutenir la réalisation d’une route touristique des vins du Beaujolais traversant le Pays Beaujolais du nord au sud. "La mise en œuvre de ce projet permettra d’harmoniser et de mettre à jour la signalétique touristique sur les voies d’intérêt touristique en Pays Beaujolais".
Le financement d'une tournée en Suisse et aux Etats-unis
Le Conseil général du Rhône a également accordé une subvention de 59 053 € à l’association « Expressions d’origine » pour un projet prévoyant la promotion du Beaujolais à l’international notamment par le biais du salon ARVINIS à Morges en Suisse en avril 2009 et d’une tournée des trois grandes villes de l’est des Etats-Unis (New York, Chicago, Washington) en mai prochain.