Accéder au contenu principal

Régions : les "barons locaux" font leur mini-France

Ils s' appellent René Souchon, François Patriat, Jean-Paul Denanot, Martin Malvy, Jean-Jack Queyranne ou encore Georges Frêche et ils ont beaucoup de mal (à part le dernier !), à trouver une visibilité nationale.

Les présidents des régions Auvergne, Bourgogne, Languedoc-Roussillon, Limousin, Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes viennent de décider de se fédérer "pour coordonner leurs politiques en faveur du Massif Central". Un an après la signature de la Convention interrégionale 2007-2013 à Vulcania, les six Présidents se sont retrouvés le mardi 26 août 2008 à Roanne (Loire) pour créer un Groupement d' Intérêt Public.




Cette initiative traduit selon eux "la volonté de coordonner les politiques en faveur du développement du Massif Central autour de quatre objectifs : fédérer les actions communes engagées pour les six Régions sur le territoire du Massif Central, promouvoir la politique de Massif des six Régions concernées, sensibiliser et intervenir auprès des autorités nationales et européennes pour faire prendre en compte la dimension Massif dans leurs décisions et orientations, assumer la maîtrise d’ouvrage d’études stratégiques sur le Massif".




"Un nouveau mode de gouvernance"
Le GIP permet aux Régions d’être représentées "de façon claire et lisible dans leurs rapports avec les partenaires sociaux-économiques, et de se positionner pleinement dans leur rôle de co-gouvernance avec l’Etat". Selon Jean Jack Queyranne, le président de la région Rhône-Alpes, "c’est la première fois que six Régions de France se mettent ensemble pour penser un nouveau mode de gouvernance".



utiliser comme Page de Démarrage