Accéder au contenu principal

Roger Fougères : au delà du "plan campus", la rénovation des universités est en cours

En visite à Lyon pour la présentation de l'opération Campus, la secrétaire d'Etat aux Universités Valérie Pécresse a confirmé l'attribution d'une somme de de 575 M€ en capital, soit une possibilité d’investissement évalué à 270 M€, au projet Lyon Cité Campus.

Roger FOUGERES, Vice-président de la Région rhône-Alpes délégué à l’enseignement supérieur et à la recherche, a témoigné de sa satisfaction et a fait le point sur la politique régionale en faveur de l’enseignement supérieur et de la recherche en Rhône-Alpes :



Rhône-Alpes compte 2 des 12 projets choisis par le gouvernement pour le Plan Campus : Lyon Cité Campus et Grenoble Université de l’Innovation. A Lyon, seuls les campus La Doua et Charles Mérieux ont été labellisés alors que l’ensemble du site grenoblois a été retenu. Outre la qualité pédagogique et scientifique du projet, la création du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES), structure pilote du projet dont la Région est partenaire, a permis à l’Etat de déclarer le projet lyonnais « opérationnel » en novembre dernier. A ce jour, Lyon est le seul projet (avec Strasbourg) auquel l’Etat a attribué des financements. C'est le résultat, selon Roger Fougères, " de la qualité de son processus de gouvernance".


Une modernisation de tous les campus universitaires de la Région


De son côté, la Région va consacrer 255 M€ aux établissements universitaires et aux organismes de recherche impliqués (85 M€ pour Lyon Cité Campus, 85 M€ pour Grenoble Université de l’Innovation, 85 M€ pour les autres campus non retenus par l’Etat, dont 45 M€ pour les sites de
Santé Est Rockefeller à Lyon et de Porte des Alpes à Bron, 40 M€ pour Saint Etienne et les sites des Savoies
Associée au pilotage de l’ensemble des projets universités, labellisés ou non, la Région propose un soutien financier à l’assistance à maîtrise d’ouvrage et aux études (Lyon : 50 000 €, Grenoble : 50 000 €, Saint-Étienne : 35 000 €, Lyon Campus Porte des Alpes : 20 000 €). Roger FOUGERES a rappelé que "la Région attend de la part de l’Etat un effort financier supplémentaire pour réhabiliter les campus non labellisés. "