Accéder au contenu principal

A Lyon, les millonistes animent la campagne

On ne sait pas encore tout des accords qui lient Dominique Perben aux partisans de Charles Millon. Officiellement, l´ex président du Conseil Régional Rhône-alpes se serait retiré pour animer une fondation européenne. Mais à Lyon, ses "lieutenants" distillent des informations qui font douter des positions affichées.
Dans une interview accordée à des étudiants de l´Institut d´Etudes Politiques et reprise in extenso dans son propre blog, le conseiller milloniste Eric Roux de Bézieux revient sur les accords qui lient son groupe à Dominique Perben ; il indique que les partisans de Charles Millon ont "obtenu trois têtes de liste, dans les 2è, 7è et 9è arrondissements. Sans oublier le 6è, bastion de droite, où la tête de liste UMP, Laurence Balas, laissera la place de maire à un(e) milloniste en cas de victoire, c’est prévu". A un lecteur de son blog qui s´en étonne, il rappelle qu´une tête de liste n´a pas forcément vocation à devenir maire : "le maire est élu par les conseillers d'arrondissement. Attendons quelques semaines. On verra bien... avant d´ajouter "Et juste entre nous, et là c'est l'homme qui parle, Laurence a un très joli sourire ! Et derrière ce sourire une tête bien pleine. Bien loin d'une potiche, creuse par définition".
Les Verts inquiets
Dans un communiqué, Alain GIORDANO, Président du groupe des élus Verts à la ville de Lyon, s´inquiète de ces rapprochements et indique que "les Verts ont pu mesurer durant le mandat qui vient de s’écouler, combien les positionnements de l’UPL (Union Pour Lyon de Charles Millon) étaient à l’opposé non seulement de celui des Verts mais également de la population" . Il rappelle notament que ceux ci ont refusé de voter les subventions pour les associations œuvrant pour le respect des droits de l’homme (Hippocampe, Ligue des droits de l’homme, LICRA, MRAP…), se sont opposés à la politique en matière de crèches et d’HLM, à la promotion des modes de déplacements alternatifs à la voiture, "quand bien même celle-ci dégrade notre cadre de vie et notre environnement" . Les Verts se disent donc "inquiets de voir comment Dominique Perben, lui-même issu d’un parti de moins en moins modéré, pourra contenir l’influence des millonistes".
Une ville modérée influencée par l´humanisme
Lyon a toujours eu la particularité d’être une ville modérée et influencée par les mouvements proches de l’humanisme. A l´heure où Bruno Gollnisch annonce son retrait de la compétition, chacun pourrait être tenté de penser que la tentation extrémiste est dépassée. Pourtant les Verts souhaitent éviter que "des mouvements très conservateurs ne prennent plus d’ampleur"… et espèrent "que les forces de gauches seront soudées afin de consolider les avancées obtenues lors de ce mandat vers une ville plus solidaire et plus écologique".