Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



A Lyon, les millonistes animent la campagne

On ne sait pas encore tout des accords qui lient Dominique Perben aux partisans de Charles Millon. Officiellement, l´ex président du Conseil Régional Rhône-alpes se serait retiré pour animer une fondation européenne. Mais à Lyon, ses "lieutenants" distillent des informations qui font douter des positions affichées.
Dans une interview accordée à des étudiants de l´Institut d´Etudes Politiques et reprise in extenso dans son propre blog, le conseiller milloniste Eric Roux de Bézieux revient sur les accords qui lient son groupe à Dominique Perben ; il indique que les partisans de Charles Millon ont "obtenu trois têtes de liste, dans les 2è, 7è et 9è arrondissements. Sans oublier le 6è, bastion de droite, où la tête de liste UMP, Laurence Balas, laissera la place de maire à un(e) milloniste en cas de victoire, c’est prévu". A un lecteur de son blog qui s´en étonne, il rappelle qu´une tête de liste n´a pas forcément vocation à devenir maire : "le maire est élu par les conseillers d'arrondissement. Attendons quelques semaines. On verra bien... avant d´ajouter "Et juste entre nous, et là c'est l'homme qui parle, Laurence a un très joli sourire ! Et derrière ce sourire une tête bien pleine. Bien loin d'une potiche, creuse par définition".
Les Verts inquiets
Dans un communiqué, Alain GIORDANO, Président du groupe des élus Verts à la ville de Lyon, s´inquiète de ces rapprochements et indique que "les Verts ont pu mesurer durant le mandat qui vient de s’écouler, combien les positionnements de l’UPL (Union Pour Lyon de Charles Millon) étaient à l’opposé non seulement de celui des Verts mais également de la population" . Il rappelle notament que ceux ci ont refusé de voter les subventions pour les associations œuvrant pour le respect des droits de l’homme (Hippocampe, Ligue des droits de l’homme, LICRA, MRAP…), se sont opposés à la politique en matière de crèches et d’HLM, à la promotion des modes de déplacements alternatifs à la voiture, "quand bien même celle-ci dégrade notre cadre de vie et notre environnement" . Les Verts se disent donc "inquiets de voir comment Dominique Perben, lui-même issu d’un parti de moins en moins modéré, pourra contenir l’influence des millonistes".
Une ville modérée influencée par l´humanisme
Lyon a toujours eu la particularité d’être une ville modérée et influencée par les mouvements proches de l’humanisme. A l´heure où Bruno Gollnisch annonce son retrait de la compétition, chacun pourrait être tenté de penser que la tentation extrémiste est dépassée. Pourtant les Verts souhaitent éviter que "des mouvements très conservateurs ne prennent plus d’ampleur"… et espèrent "que les forces de gauches seront soudées afin de consolider les avancées obtenues lors de ce mandat vers une ville plus solidaire et plus écologique".

Commentaires

  1. lerma3.12.07

    Une belle ville qui n'a pas besoin de "verts extrèmistes"
    Lyon est une ville fantastique et la politique de transports qui a été développé correspond bien à la demaned des citoyens. (rien à voir avec Paris qui reste un contre-modèle) Vous dites que les verts sont inquiéts. Et bien soyons assuré qu'ils ne feront plus parti de la vie politique Lyonnais aux prochaines élections et c'est une bonne chose pour les Lyonnais.
    Pourquoi des élus devraient-ils verser de l'argent public à des
    "associations-bizness" se prétendant représentatif des droits de l'homme en France ???? :-)) :-)) :-)) L'argent public doit aller au plus pauvre et à ceux qui en ont besoin,pas à des bobos des droits de l'hommisme qui passent leur vacances (comme Me Royal) chez un despote en Tunisie ou qui se font construire des villas au
    Maroc comme au bon vieux temps des colonies (BHL)Vivement le printemps !

    RépondreSupprimer
  2. Icks Pey3.12.07

    Vous parlez d'assos :(Hippocampe, Ligue des droits de l'homme, LICRA, MRAP...), En quoi l'octroi de subventions serait un acte obligatoire ? Vous parlez de ces subventions, comme si le fait de ne pas leur en verser étant un délit puni par la justice ! Les municipalités sont-elles libres de
    répartir le fruits des impôts locaux ? Il existe de nombreuses assos tout à fait exemplaires qui aimerait avoir le quart du tiers de la moitié du budget du MRAP ! Avec votre type de raisonnement, on va voir apparaitre la notion de subvention "obligatoire" : autrement dit, une sorte de taxation d'office des collectivités locales.

    Icks PEY

    RépondreSupprimer
  3. Les verts, por qué no te callas !
    Le nouvel Observateur, dans le cadre de la préparation du congrès des verts à Reims a publié un article dans lequel il décortique les tendances au sein des verts.
    Cruellement, il rappel d'abord qu'ils seraient 8500. Autant dire, si on retire les peu actifs, l'effectif d'une grosse paroisse catholique a Paris. Ou encore un club d'élus. En typologie traditionnel, un club de notable
    gérant un capital électoral sans réel assise populairemilitante...
    Le principal élément de dissension interne, c'est la relation avec le PS et la meilleure manière d'établir un rapport de force pour obtenir des postes... La segmentation suivante concerne le positionnement par rapport aux
    méthodes de désobéissance civile. En d'autre termes jusqu'a quel point peut on ne pas respecter la loi démocratique... Les arguments sont du type « refuser la régression infantile typique des
    périodes adolescente..... » Tendance Voynet
    « Nuits parisienne ou l'on pond en petit comité, on déplace une sainte
    virgule, un paragraphe sacré... » Nous rapporte le journaliste. Objet des discussions, les socialo libéraux valent ils mieux que la droite...... ?!!!
    Ces nouveaux notables ont l'assiette au beurre et les voitures de fonction mais ils rêvent d'arrêter les trains de déchet comme il y 20 ans ...
    Ils affirment que la seule dissension interne réelle tourne autour de l´Europe, mais là n'est sans doute pas le plus important. A regarder de prêt les programmes des sous tendances, il est surtout intéressant de voir ce qui les unis. Sans détailler, voici ce qui, en vrac, les caractérise
    d'après l'observateur extérieur, expert non indifférent du nouvel
    observateur ?

    Rassembler :

    Amis et faux amis de Voynet Amis provinciaux de Mamère Rénovateurs dits
    droitiers Majoritairement laïque et pro européens Regain et décidément vert
    (plus blanc que blancs mais avec une coloration Giono,) Gauchistes et purs
    du parti Antisocialistes Communautaristes Divisés sur la constitution
    européenne

    Pole écolo

    Environnementalistes, très laïques et européens Autonomie ouverture
    convergence....... Dissidents de tous les ex courants Amis gauchistes de
    mare Nordistes, mélange réalistes et gauchistes, laïque et
    communautaristes, pro et ante européenne, Les sénateurs.....

    On ne voit pas très bien la ligne de rupture entre communautariste et
    laïques. On peut défendre les droits des homosexuels et des femmes battues
    sans être une grenouille de bénitier, et comme les mêmes sont qualifiés de
    gauchistes, on devine que le seul vrai consensus dans l'écologie c'est
    l'anticatholicisme, ou l'hostilité a la religion....

    Opposition entre laïque et communautaristes...... les communautaristes
    sont gauchistes, on les imagine donc difficilement religieux au sens
    chrétien du terme.

    L'unité cachée des verts, la seule conviction absolument transcourant, est
    peut être la croyance en l'inexistence de Dieu.....

    Petit jeu de société :

    Proposez de deviner quel est le seul thème objet de consensus chez toutes
    les tendances écolos. Compte tenu du fait que certains approuvent désormais
    du bout des lèvres le nucléaire a cause de l'effet de serre, il y a peu de
    chance que vos interlocuteurs trouvent la bonne réponse :

    l'inexistence de Dieu....

    Un positionnement central, une identité, sur une question religieuse donc.

    Les verts sont une religion puisque la question de dieu y est centrale.
    Une religion athée et gnostique. Et comme ils sont 8500 et qu'on ne peut
    donc parler de religion de"masse", on serait tenté de dire qu'il s'agit
    d'une secte.

    Avons nous réellement besoin de savoir ce qu'ils pensent à Lyon ou
    ailleurs ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés :


 Abonnez vous !

Vous êtes le

ème
visiteur