Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

L´enjeu européen s´invite dans le débat des municipales

Le Parti Socialiste vient d´annoncer qu'il refuse de voter lors du Congrès du 4 février 2008 visant à modifier la constitution pour adopter le "traité simplifié" de l´Europe.
Concrètement, ce refus de vote va permettre l´adoption du fameux mini traité. Le mouvement "être citoyen" se mobilise à partir d´un site internet pour "faire pression sur le PS afin d´ obtenir qu'il participe au vote en disant NON au Congrès du 4 février et permette ainsi aux citoyens de 'exprimer". Concrètement, il appelle les citoyens à faire pression sur leurs députés. Le grand Lyon est particulièrement concerné puisque quatre députés socialistes ont été élus aux dernières législatives à Lyon et Villeurbanne.
Voici en 16 courtes séquences vidéo, l´explication par Raoul Marc Jennar, de ce "traité simplifié" et une indication selon lui, des enjeux du 4 février 2008 à Versailles. Le débat est ouvert :
et quelques liens utiles en bas de page.
Toutes les séquences:



Spectacles, matches, concerts : réservez vos billets en ligne avec notre partenaire France Billet


Commentaires

  1. Alquezar28.1.08

    Une petite question: comment peut-on encore faire confiance aux commentaires de M.Jennar et lui accorder de la crédibilité?

    http://quoideneufeneurope.hautetfort.com/archive/2006/07/17/un-plan-b-de-plus-en-plus-hypothetique.html

    RépondreSupprimer
  2. Nemo5.2.08

    Et voilà de quelle amnière éclatante se trouve prouvée la mauvaise fois des anti-européens. Rien ne les arrête ! Ils sont capables d'affirmer une chose et son contraire, dans deux posts différents le même jour.
    D'un côté, on loue le "principe du parlement qui veut que le vote des
    parlementaires est libre et personnel", histoire de dire que Sarkozy est méchant, parce qu'il veut une discipline majoritaire ; et de l'autre, on crie à la "haute-trahison", justement parce que ces mêmes parlementaires utilisent ce fameux "vote libre et personnel" pour dire oui au Traité de
    Lisbonne.
    Eh oui, cher Monsieur 000. Les principes, ce n'est pas à géométrie
    variable, on les revendique quand ça nous arrange, et on les critique quand ça nous plaît pas.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Actuellement sur LYFtvNews :




 Abonnez vous !

Vous êtes le

ème
visiteur