Accéder au contenu principal

Les têtes de liste MoDem à l´école des chefs !

Lieu symbolique s´il en est, c´est à l´atelier des chefs dans le premier arrondissement qu´Eric Lafond a présenté ses têtes de listes. Adoubés par "François Bayrou", ces "dirigeants" sont souvent issus de l´UDF mais il y a aussi de nouveaux adhérents et des représentants de la "société civile".



Dans le premier arrondissement, c´est finalement Christophe Cédat qui animera la liste MoDem. Ce patron de bar est présenté comme un "entrepreneur créatif". Il a connu récemment son heure de gloire médiatique en s´opposant à la loi anti tabac. Candidat sans étiquette aux législatives 2002, c´est un proche de la droite et d´Emmanuel Hamelin (UmP) avec qui il a longtemps collaboré en dirigeant même son comité de soutien.
Pour le deuxième arrondissement, Anne Pellet est responsable de la communication d´un laboratoire dermatologique ; elle anime une sorte de forum de femmes qui organise des rencontres thématiques plusieurs fois par an dans l´amphithéâtre de l´université Lyon 2.
Eric Lafond dirigera lui-même la liste du troisième arrondissement. Une ancienne chargée de mission auprès de Simone Veil, Danièle Attias, animera la liste du quatrième. Membre de l´UdF, elle a fondé les clubs "avenir et démocratie". Bernard Houot, qui a tenté la création d´une liste "Procivisme" a finalement rejoint Eric Lafond pour le cinquième arrondissement. Pour le sixième, Olivier de Pesquidoux, médecin urgentiste, UdF lui aussi ; dans le septième un nouvel adhérent, Rémi Guillaume : c´est un pépiniériste "passioné par les modes de transport doux" qui fait ses gammes en politique. Défenseur du pragmatisme, il souhaite travailler avec tout le monde, sur des projets et en accompagnant les faits, dans des domaines aussi variés que l´aménagement du quartier de Gerland ou "l´accueil" des prostituées rejetées du centre ville.
Le neuvième arrondissement aura pour tête de liste Ariane Maisonneuve , une jeune cadre, contoleur de gestion, et enfin dans le huitième un juriste et "coordinateur social", Karim Smaoui-Hamraoui qui propose tout simplement qu´on l´appelle KSH).
Il leur restera très peu de temps pour développer leur projet. Mais le "challenge" ne les impressione pas. "Nous avons découvert une réserve de nouveaux adhérents qui se sont inscrits après la présidentielle et que les cadres du MoDem ne s´étaient pas donné la peine de contacter... ils sont là, prêts à nous soutenir et nous serons présents au deuxième tour" a indiqué, très motivé, Eric Lafond.