Accéder au contenu principal

MoDem, les calculs du Parti socialiste pour les élections partielles

L' ouverture se vit difficilement au Parti Socialiste. Les "jeunes Socialistes du Rhône" se sont fendus d'un communiqué pour "déplorer la décision prise par la fédération départementale du PS de geler le 5ème canton, ceci en vue de faciliter la candidature d'un membre du Modem".
Suite à la démission de Michel Havard pour cause de cumul des mandats, des cantonales partielles seront organisées dans le cinquième canton de Lyon. Mais le parti socialiste a t' il la volonté de faire basculer le département du rhône à gauche ?
On aurait pu croire qu' après la décision de Michel Mercier de s' allier à l'UMP pour conserver son siège de président, les couteaux étaient tirés. Mais il n' en est rien et pas une voix du centre n' a semble t' il manqué à Gérard Collomb pour retrouver son poste à la Communauté urbaine (le Grand Lyon).
Des élections cantonales partielles dans le cinquième secteur
De là à penser que les tractations de couloir ont amené à un accord de gestion entre les deux camps, il n' y a qu' un pas que semblent faire les jeunes socialistes. Ils se désolent de voir que leur parti, qui avait "une chance unique de faire basculer le département à Gauche, ne saisit pas cette opportunité".
"Nous dénonçons l'utilisation de méthodes visant à faire passer les calculs politiciens avant la proposition de véritables alternatives politiques locales au niveau départemental. Par ailleurs, nous avons la certitude qu'il existe aujourd'hui de nombreux membres du Parti Socialiste qui ont les compétences et les qualités nécessaires pour faire d'excellents conseillers généraux. Nous rappelons que le renouvellement ne doit pas se faire uniquement dans les discours mais aussi dans les actes. Nous demandons donc au Parti Socialiste de revenir sur sa décision et de s'en remettre au choix des électeurs concernant la future couleur politique de ce canton", écrivent les militants énervés.
Une législative pour remplacer le député invalidé Georges Fenech
Il est à noter que cette élection va coïncider avec une législative partielle visant à pourvoir le poste de député laissé vacant par l' UmP Georges Fenech, récemment invalidé. Dans une circonscription où les socialistes ont toutes leurs chances (Givors, Mions, Corbas ont voté à gauche aux dernires municipales), pour peu que les voix centristes leurs restent bienveillantes.