Accéder au contenu principal

A la Sucrière, Gérard Collomb galvanise ses troupes et dit croire au "grand chelem"

Entre Rhone et saône, dans le quartier de la Confluence, juste derrière la gare de Perrache, un quartier est en train de naître. Dans un décor digne du Berlin des années 90, les chantiers commencent à sortir de terre. Après l´installation de l´immeuble du Progrès et de TLM, le nouveau siège du conseil régional, le musée des Confluences, ce seront aussi un centre commercial, un parc, un pôle de loisirs et de nombreux immeubles d´habitations qui verront le jour dans les prochaines années.
C´est dans ce décor de grues et de béton que Gérard Collomb a choisi de réunir ses sympathisants. Un "dimanche en campagne" qu´il a voulu convivial et festif. Dans le bâtiment de la Sucrière, qui vient d´abriter la biennale d´art contemporain, il avait réuni Sergio Chiamparino, Maire de Turin, Jordi Hereu, Maire de Barcelone, Simon Compaoré, Maire de Ouagadougou, Jean Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes. Très vite, l´affluence a débordé l´organisation, en particulier l´espace de jeux et d’animations pour les petits... Décidément le thème de la petite enfance revient à chaque instant dans la campagne du maire sortant !
Il y avait aussi des espaces dédiés aux arrondissements , un bar-restaurant et une fête destinée à durer toute la nuit avec de nombreux groupes (Kolectif Krao, Kakarako, Les Pokémon La Matanga, L’Orchestre des Accordéons de Lyon, 7EME AVENUE, Dj Pee & Dj Pschostick (Le Peuple de l’Herbe), Dj Blandine Chrétien, Dj Scalde et Dj P. Moore).
Confiant sur le résultat
Dans son discours, Gérard Collomb s´est montré particulièrement confiant sur le résultat du scrutin. Fort du résultat des derniers sondages, il a voulu rappeler qu´il aimait Lyon pour son histoire, faite d´humanisme et de Résistance, mais aussi pour ses possibilités de développement.

Métamorphoser la ville
S´attribuant toutes les réalisations de la ville au cours des dix dernières années, Gérard Collomb a rappelé la création de l´amphithéàtre de 3000 places à la cité internationale, le projet de la Confluence, les opérations de la Duchère et du Carré de soie à Vaulx en Velin, le développement des transports en commun et les aménagements des quartiers.

Le maire de Barcelone, Jordi Hereu
"La prochaine fois je rêve de venir à Lyon en TGV et pas en avion"
Se refusant à admettre que puisse arriver à la tête de la ville "une autre équipe qui n´ait pas comme nous pour seul but de consacrer toutes ses forces au service de Lyon et de ses habitants", il a rappelé que Dominique Perben (qu´il ne site pas mais appelle "mon concurrent") s´était opposé aux projets des berges du Rhône et de réduction de la voiture en ville. "Aujourd´hui, après avoir vertement critiqué nos projets, nos adversaires tentent de les banaliser ... en déclarant que nos réalisations ne seraient qu´une pâle démarcation de celles de nos prédécesseurs". Concédant qu´il n´a pas inventé la bicyclette, il a tout de même voulu rappeler qu´"une seule ville a inventé Velo´v. La notre !"
"Un Grand Chelem, c´ est possible !"
Pour la première fois, Gérard Collomb n´a pas écarté l´idée d´un grand chelem. Gagner les neuf arrondissements, celà a déjà été fait, "mais j´étais du mauvais còté" s´est t´il amusé. Et de galvaniser ses troupes pour gagner tous les arrondissements, car de partout il reste beaucoup de travail : améliorer la vie quotidienne en créant de nouveaux équipements de petite enfance, investir dans les locaux scolaires, construire des centres sociaux, MJC et locaux associatifs.
Il a aussi annoncé qu´il souhaitait mettre beaucoup d´efforts vis à vis des personnes âgées : réhabilitation et constructions de résidences, plan Alzheimer, aide aux handicapés.
Le Grand Lyon , un échelon indispensable
Enfin, pour le maire sortant, il n´est pas question d´abandonner le pouvoir dans le Grand Lyon. Il y a tant de choses à faire : "densifier la ville, développer les anciennes friches industrielles de St Priest et de Vénissieux, organiser les transports de la Région Urbaine de Lyon..."
Faire moderne...c´est parler anglais
Mais selon Gérard Collomb, le futur maire de Lyon ne devra pas s´occuper que de vie quotidienne. "Pour faire de Lyon une des plus grandes métropoles européennes, visible depuis les Etats Unis, visible depuis l´Asie, capable d´attirer les investissements", nous redessinerons le "skyline" de la ville avec des tours de grande hauteur à la Part Dieu. Nous avons un "projet city" de Lyon. Nous développerons de nouvelles filières comme les "cleantechs".



Spectacles, matches, concerts à Lyon :
réservez vos billets en ligne
avec notre partenaire France Billet