Accéder au contenu principal

Le retour des listes de Bernard Houot "Civisme à Lyon"


La campagne lyonnaise ne semblait pas encore assez animée par les adhérents du MoDem ; voici venir de nouvelles listes qui, comme en 2001, pourraient bien apporter la surprise dans le scrutin du mois de mars.

Depuis quelques jours est réapparu le "trublyon" Bernard Houot. Fort d´un score honorable obtenu lors des dernières municipales, il en appelle de nouveau à la constitution de listes citoyennes baptisées "civisme à Lyon".
"Ni carriéristes, ni extrémistes, nous sommes des citoyens indépendants... indignés du peu de considération portés aux vrais problèmes de notre ville" déclarent les porte paroles de ce "mouvement". Doté d´un site internet, il annonce des réunions publiques tous les jeudi soir à 21 heures dans un café des berges du Rhône.

La place Bellecour est décidément

le symbole privilégié par les candidats

Mettre la pression
Pour les membres de "civisme à Lyon", il s´agit de mettre la pression sur les autres listes. Dans le plus pur style de Nicolas Hulot, ils souhaitent proposer aux candidats un "pacte civique" de sept propositions. "Si les principales listes acceptent de signer ce pacte, nous nous retirerons. Sinon, nous maintiendrons les listes civisme à Lyon".
Coup de bluff ?
Mais qui sont donc les membres de ces listes ? Un tract distribué daans les rues appelle tout simplement les "citoyens" à se porter candidats. "Celà n´implique aucun engagement financier" (sic). Il reste que si la démarche peut paraître originale, comment peut t´on prétendre défendre la démocratie et imposer sans discussion à ses adhérents (et aux autres listes) un pacte qui est déjà imprimé ? Des idées comme "la suppression d´une partie des aides municipales aux stuctures comme les crèches, restaurants scolaires, écoles, logements" devraient pour le moins mériter un débat.